Dexia: Steven Vanackere fustige ses "collègues trop bavards"

Steven Vanackere ne goûte pas les sorties des ses collègues sur le dossier Dexia
Steven Vanackere ne goûte pas les sorties des ses collègues sur le dossier Dexia - © Belga / Nicolas Maeterlinck

Le vice-premier ministre CD&V Steven Vanackere a critiqué mardi matin le fait que "des collègues" se soient montrés "trop bavards" en donnant des informations lundi soir à l'issue de la réunion du Comité ministériel restreint sur le dossier Dexia. "Il est particulièrement frustrant de voir que pour certains il est plus important d'avoir quelques instants d'attention plutôt que de veiller à trouver une solution", a-t-il dit sur la VRT-radio.

Le vice-premier ministre Open Vld Vincent Van Quickenborne a indiqué lundi soir après la réunion du Comité ministériel restreint que celui-ci était arrivé à un accord de principe en vue de la désignation de l'ex-homme fort de Fortis Karel De Boeck comme nouveau CEO de la banque résiduaire Dexia d'ici la fin du mois de juin.

Steven Vanackere est "not amused" par la communication de certains de ses collègues. Il n'a toutefois cité personne nommément. Il a qualifié de "pas intelligent" de faire des révélations sur des décisions qui doivent être prises en concertation avec la France.


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK