Deux pétroliers sont entrés en collision à 30 km de la côte belge

Au large de Zeebrugge, le 6 octobre 2015le pétrolier Al-Oraiq et le bateau cargo Flinterstar étaient également entré en collision en Mer du Nord
Au large de Zeebrugge, le 6 octobre 2015le pétrolier Al-Oraiq et le bateau cargo Flinterstar étaient également entré en collision en Mer du Nord - © KURT DESPLENTER - BELGA

Deux pétroliers sont entrés en collision mercredi matin à quelque 30 kilomètres de la côte belge, a indiqué le Centre de coordination et de sauvetage maritimes. Il est question de dégâts matériels, mais pas de blessés.

Les circonstances de l'accident sont encore floues. L'un des navires était vide et fixé à une ancre lorsque l'autre l'a percuté. Ce deuxième navire transportait un chargement, dont on ignore encore le contenu.

Il n'y a pas de blessé. On parle seulement de dégâts matériels. Mais il n'y a pas d'écoulement

L'un des deux pétroliers bat pavillon du Libéria, tandis que l'autre appartient à la flotte des îles Marshall. "Il n'y a pas de blessé. On parle seulement de dégâts matériels. Mais il n'y a pas d'écoulement ni de risque immédiat de naufrage", précise Réjane Gyssens du Centre de coordination et de sauvetage maritimes.

L'ampleur des dégâts doit encore être évaluée avant de décider si les navires sont encore en mesure de rejoindre leur destination respective.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK