Deux hélicoptères NH90 à nouveau disponibles pour le sauvetage en mer

Un hélicoptère NH90 version "marine"
Un hélicoptère NH90 version "marine" - © Tous droits réservés

La 40ème escadrille de Coxyde, spécialisée dans les missions de recherche et de sauvetage en mer, a récupéré mercredi un de ses quatre hélicoptères NH90 Caïman, revenu d'une mise à niveau par le constructeur, a-t-on indiqué de source militaire, en précisant que deux de ces appareils étaient désormais disponibles.

Cet hélicoptère, un NH90 en version  navale (ou NFH) à la livrée grise, s'est posé à Coxyde peu avant midi et est à nouveau opérationnel, tout comme un appareil du même type, a précisé la composante Air de l'armée à l'agence Belga.

Trois semaines sans Caïman

Durant trois semaines, de la mi-janvier à début février, la 40ème escadrille avait été privée de tous ses Caïman, dont aucun n'était disponible, en raison d'entretien ou de mise à niveau.

Le retour des vieux Sea King

Ce qui avait fait porter toute la charge des interventions de recherche et de sauvetage (en anglais "Search and Rescue", SAR) sur les trois derniers vénérables Sea King, en service depuis près de 45 ans. Avec un renfort possible des pays voisins en vertu d'accords internationaux, avait toutefois précisé le ministre de la Défense, Steven Vandeput (N-VA).

Un des appareils a dû subir une inspection programmée après 300 heures de vol, qui l'a cloué au sol jusqu'au 12 février.

Les trois autres, livrés dans une configuration non définitive, ont été renvoyés chez le constructeur, le groupe Airbus (deux en Allemagne et un en France) pour installer les dernières fonctionnalités, dans le cadre de travaux de mise à jour (ou "retrofit"), un chantier couplé à une inspection après 600 heures de vol.

Les deux autres NH90 devraient être disponibles à l'automne prochain

C'est le premier de ces NH90 en configuration finale - appelé en jargon "post-step B" - qui est revenu mercredi.

Selon M. Vandeput, les deux autres devraient à nouveau être disponibles à l'automne prochain et début 2019, afin de remplacer définitivement les Sea King.

Le retrait des ces appareils a été fixé au 26 mars 2019.

Quant aux trois Alouette III de la 40ème escadrille, leur fin de vie est prévue pour 2021.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK