Deux élus du Vlaams Belang portent illégalement l'écharpe sénatoriale en Chine

Filip Dewinter a promis de ne plus le faire.
Filip Dewinter a promis de ne plus le faire. - © EMMANUEL DUNAND - AFP

La présidente du Sénat Christine Defraigne est furieuse. Deux élus du Vlaams Belang ont remis une médaille en Chine au nom du Sénat. Or cette assemblée n'a rien à voir avec cette cérémonie. Anke Vandermeersch, députée flamande et sénatrice, ancienne miss Belgique, et Filip Dewinter, ancien président du Vlaams Belang et député fédéral sont partis à Pékin au mois de novembre dernier.

Ils ont remis une médaille d'une fondation anversoise au secrétaire général de l'association des artistes chinois. Jusque là rien de bizarre dans l'information révélée par La Libre Belgique. En revanche, ce qui devient gênant, c'est que sur les photos de l'événement, les deux élus d'extrême droite apparaissent ceints de l'écharpe du Sénat.

Filip Dewinter a promis de ne plus le faire

Et là le sang de Christine Defraigne n'a fait qu'un tour. Elle leur a écrit pour leur rappeler les règles de l'assemblée. Les membres du Sénat peuvent uniquement utiliser leur titre lors d'activités liées à leur mandat. Fait encore plus étonnant: Filip Dewinter n'est plus sénateur. Il a promis de ne plus le faire.

Mais cela ne suffira peut-être pas. Pour la présidente du Sénat, Filip Dewinter enfreint le code pénal en s'attribuant un titre qu'il n'a pas. Le dossier sera transmis au parquet.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK