Deux bourgmestres anversois impuissants face aux profanateurs de cimetières

Image d'illustration
Image d'illustration - © BELGA PHOTO BAS BOGAERTS

Les cimetières de Berlaar et Herselt, en région anversoise, ont été profanés dans le courant de la semaine écoulée, un phénomène en recrudescence face auquel les bourgmestres de ces deux communes avouent leur impuissance.

Des croix ont été endommagées et des sépultures ouvertes. Du mobilier funéraire a été pillé.

Le bourgmestre de Herselt Luc Peetermans (CD&V) a affiché une lettre à l'entrée des cinq cimetières de sa commune enjoignant les vandales de cesser leurs méfaits. Son homologue de Berlaar Walter Horemans (CD&V) juge l'idée excellente et va faire de même.

Les deux mayeurs avouent ainsi leur impuissance à identifier les auteurs des faits. Ils jugent impossible de fermer les cimetières de nuit face à des vandales décidés à y rentrer.

Le phénomène n'est pas récent, disent-ils, mais il s'est accentué ces derniers temps.


Belga
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK