Détenus radicalisés : une aile de la prison de Hasselt les accueillira

La prison de Hasselt pour accueillir des détenus radicalisés
La prison de Hasselt pour accueillir des détenus radicalisés - © Archive YORICK JANSENS - BELGA

Ce n'est finalement pas la prison de Bruges mais celle de Hasselt qui accueillera une aile réservée aux détenus radicalisés. Le ministre de la Justice Koen Geens (CD&V) confirme une information parue en ce sens dans Het Belang van Limburg. En Wallonie, c'est la prison d'Ittre qui aura une telle section.

Dans un premier temps, il avait été annoncé que les prisons de Bruges et Ittre seraient équipées d'une section pour détenus radicalisés. Après un "exercice de rationalisation", lors duquel la charge de travail a notamment été examinée, il a été décidé d'établir cette section à la prison de Hasselt, indique la porte-parole du ministre Geens. "Il est apparu qu'il y avait plus de place à Hasselt qu'à Bruges pour cela."

Au cabinet de Koen Geens, on insiste sur le fait que les détenus radicalisés ne seront pas transférés immédiatement à Hasselt ou Ittre. "Ce n'est que si les thérapeutes ou les consultants ne peuvent pas les faire changer d'état d'esprit qu'ils seront transférés." Tant Ittre que Hasselt pourront accueillir 20 détenus de la sorte, avec un système où les contacts systématiques et de longue durée avec d'autres détenus seront évités.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK