Détention d'un étudiant de l'Ihecs en Turquie: Didier Reynders a pris contact avec les autorités françaises

Détention d'un étudiant de l'Ihecs en Turquie: Didier Reynders a pris contact avec les autorités françaises
Détention d'un étudiant de l'Ihecs en Turquie: Didier Reynders a pris contact avec les autorités françaises - © Tous droits réservés

Le ministre des Affaires étrangères Didier Reynders a pris contact avec les autorités françaises afin de s'informer des démarches entreprises dans le cadre de l'assistance consulaire à Loup Bureau, indique-t-il mercredi par la voie d'un communiqué. Une lettre ouverte lui avait été adressée mardi afin de faire libérer le journaliste français, étudiant de l'Institut des hautes études de communications sociales (Ihecs) à Bruxelles, détenu en Turquie depuis fin juillet.

Signée par des associations étudiantes, la direction de l'Ihecs ou encore l'association de journalistes professionnels, la lettre demandait à Didier Reynders de joindre ses efforts à ceux des autorités françaises afin de permettre à Loup Bureau de revenir en Belgique terminer ses études dans les meilleures conditions.

"Des contacts ont immédiatement été pris avec les autorités françaises afin de s'informer des démarches entreprises dans le cadre de l'assistance consulaire à leur ressortissant. En effet, s'agissant d'un national français, la Belgique n'est pas en mesure d''offrir à Loup Bureau l'assistance consulaire, mais bien une éventuelle assistance à titre humanitaire", selon le communiqué diffusé mercredi.

Le ministre souligne également que la Belgique continue à défendre la liberté d'expression et de la presse dans ses contacts bilatéraux, y compris avec la Turquie.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir