Détention d'armes illégale: les enquêteurs perquisitionnent aussi à la VRT

"Le fusil avait depuis été conservée sous clef à la VRT."
"Le fusil avait depuis été conservée sous clef à la VRT." - © BRUNO FAHY - BELGA

La police a perquisitionné ce mercredi les locaux de la chaîne publique flamande VRT dans le cadre de l'enquête sur des possessions d'armes illégales qui a mené à 20 perquisitions à travers le pays. Les enquêteurs ont vérifié qu'une arme neutralisée achetée en Slovaquie pour un reportage n'était définitivement plus en état de tirer, a indiqué le porte-parole de la VRT, Hans Van Goethem.

En mars, le journaliste Tom Van de Weghe s'était procuré en Slovaquie une kalachnikov mise hors service pour un reportage qui faisait suite au durcissement de la loi sur les armes en Europe. "Le fusil avait depuis été conservée sous clef à la VRT", explique Hans Van Goethem. "Ils ont constaté que celui-ci avait été soigneusement désamorcé."

Les enquêteurs ont également contrôlé les certificats fournis avec l'arme.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK