Des votes citoyens possibles quatre fois par an de chez soi

Les votes se dérouleront sur une plateforme en ligne, disponible à la maison
Les votes se dérouleront sur une plateforme en ligne, disponible à la maison - © Pixabay

L'initiative est lancée par une dizaine de mouvements comme Agora-Brussels, Demo-B ou encore Parti Referendum. L'objectif est d'instaurer en Belgique un modèle de démocratie directe comme en Suisse. Ces mouvements parlent d'ailleurs de Votations à la Maison. La première votation se fera du 30 mars au 5 mai.

Tout le monde peut voter

Oui et non car cela sera possible uniquement sur le Net avec sa carte d'identité et le lecteur de carte d’identité sera indispensable. Ou sinon, dans tout le pays, les citoyens qui veulent s'exprimer, pourront le faire. Pour les responsables, la démarche est éducative: "Le citoyen doit sortir de son statut d'enfant mis sous tutelle." Et cela permettra de renforcer la culture de la participation et favorisera l'organisation officielle de référendums. Cette année, il y aura normalement 3 votations prévues. Et pour les années suivantes, 4.

Les thèmes sont larges

Pour la votation qui débutera le 30 mars, la plupart des thèmes repris vont un peu tous dans le même sens: suppression des cabinets ministériels, des provinces, des dotations aux partis, des nominations politiques mais aussi une modification des moyens octroyés au Roi...

La démarche est partie des Gilets jaunes explique l'un des responsables: "L'action des Gilets jaunes a commencé suite à la hausse du prix des carburants et des taxes de manière générale. Avec cette question, que fait-on de notre argent ?"

Refus des référendums improvisés par l'autorité

Pour les responsables, un référendum ne peut jamais être "le fait du prince". Pas question, disent-ils, d'accepter des référendums organisés arbitrairement par l'autorité selon son agenda, ses opportunités et sa stratégie. Pour eux, le Brexit rentre dans ce cadre. David Cameron, premier ministre britannique à l'époque, aurait, toujours pour eux, utilisé la démocratie directe pour servir un agenda personnel et ses ambitions sans se soucier du tout de l'intérêt général.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK