Des soldats belges protégeront les navires dans le Golfe d'Aden

RTBF
RTBF - © RTBF

Le Conseil des ministres a décidé jeudi, dans le cadre de la lutte contre la piraterie, de mettre des militaires à bord des navires battant pavillon belge dont l'armateur le demande. Cette décision est d'application pour deux mois: de début mai à fin juin.

Le recours à l'intervention de militaires belges ne pourra toutefois se faire qu'en ordre subsidiaire. La flotte marchande belge devra en priorité demander l'assistance de la flotte européenne dans le cadre de la mission "Atalanta" qui est active dans la région, et à laquelle la frégate "Louise Marie" participera début septembre, a expliqué le ministre de la Défense, Pieter De Crem.

Dans le cas où cette flotte ne peut assurer la protection des navires marchands belges, les armateurs pourront faire appel à une équipe de 8 militaires pour la protection de leurs navires. Les armateurs devront payer un montant forfaitaire de 115 000 euros par mission pour couvrir les frais de l'opération. Chaque mission devrait durer environ une semaine.

(A.L. avec Belga)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK