Des sans-papiers afghans ont été régularisés à Ixelles

Le secrétaire d'Etat Melchior Wathelet
Le secrétaire d'Etat Melchior Wathelet - © Archive Belga

Le Secrétaire d'Etat à la Politique de Migration et d'Asile Melchior Wathelet a décidé jeudi de régulariser 50 Afghans séjournant à Ixelles sur base de circonstances exceptionnelles. Pour l'heure, seuls les 50 Afghans qui ne sont plus en grève de la faim on été régularisés.

Pour l'heure, seuls les 50 Afghans qui ne sont plus en grève de la faim on été régularisés.
50 Afghans séjournant dans les anciens bureaux de la chaîne de télévision AB3 qui se trouve au 227B chaussée d'Ixelles, ont été régularisés jeudi sur base de circonstances exceptionnelles. 
Alors qu'ils proviennent d'Afghanistan, pays en guerre, ces Afghans n'avaient en effet pas obtenu de statut de réfugié ni de protection subsidiaire du Commissariat général aux réfugiés et aux apatrides (CGRA). 
Le titre de séjour obtenu par les Afghans est un titre de 6 mois, renouvelable ensuite pour un an et d'année en année, aux conditions suivantes: qu'ils fournissent un passeport afghan, qu'ils demandent le permis de travail C et qu'ils ne soient pas à charge du CPAS (avec en principe une exception pour les mères célibataires avec enfants). 
Selon Labiba Bahri, porte-parole du comité de soutien des Afghans, les 35 grévistes de la faim pourront obtenir le même titre de séjour s'ils cessent leur grève de la faim aujourd'hui. Pour l'heure, ils refusent de cesser leur action initiée le 31 mai, car ils demandent un titre valable pour un an.

Belga

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK