Des rats musqués sont à l'origine de la fuite dans l'ancien Canal du Centre

Des rats utilisés par la police hollandaise pour déceler de la drogue.
Des rats utilisés par la police hollandaise pour déceler de la drogue. - © icolas delaunay - BELGAIMAGE

La fuite qui a causé une perte d'eau dans l'ancien Canal du Centre a été causée par des rats musqués, selon les services techniques de Ponts et Chaussées de la Région wallonne. Les services de dératisation devront intervenir avant la remise en eau.

Des rats musqués sont à l'origine de la fuite qui a causé l'importante perte d'eau (300 tonnes) dans un bief de l'ancien Canal du Centre sur une distance de quelque 1 300 mètres entre Havré et Ville-sur-Haine. "Le dernier rapport de l'administration concernant ce dossier mentionne que la fuite a été causée par des rats musqués", a indiqué la porte-parole du Ministre des Travaux Publics Carlo Di Antonio.

L'écoulement de l'eau a causé des problèmes de stabilité au niveau des berges

"La Direction des Voies de Mons a contacté les services des piégeurs de rats musqués de la DG3 'agriculture, nature, ressources naturelles et environnement' afin qu'ils examinent les terriers dans le but d'éliminer les éventuels rats musqués avant la remise en eau." Excellent nageur, le rat musqué trouve son habitat dans des zones proches d'eau, tels les étangs et les cours d'eau.

L'écoulement de l'eau a causé des problèmes de stabilité au niveau des berges, entraînant l'interdiction de la circulation des piétons et des cyclistes. "Le sol des berges sera stabilisé et le niveau de l'eau sera rétabli après colmatage. La réouverture du site au public ne peut cependant pas encore être précisée," a rappelé la porte-parole du ministre.


Belga

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK