Des morgues surchargées à cause du coronavirus en Belgique: il faut faire appel à des chambres froides et des camions frigos

Le nombre de décès dus au coronavirus reste important dans notre pays: 2523 personnes sont mortes à cause du virus en Belgique depuis le début de la crise du Covid-19Vu le nombre de décès, les services de pompes funèbres sont débordés. A certains endroits, du matériel frigorifique a dû être réquisitionné pour stocker des corps. .

Le centre ADEPS de la forêt de Soignes a ainsi été réquisitionné à Auderghem, où la morgue communale affiche hélas complet. Le bourgmestre a dû trouver une solution. Une vingtaine de places sont disponibles dans les chambres froides, qui ont été réaménagées. "J'ai trouvé ça plus digne et discret que de réquisitonner un camion traiteur" a expliqué le bourgmestre Didier Gosuin au micro de la RTBF.

Une solution qui a pourtant dû être adoptée à Liège, où un camion frigorifique a dû être installé devant un grand hôpital de la région. Les corps qui ne peuvent pas être conservés au sein de la morgue de l’institution y sont amenés le temps de pouvoir organiser les funérailles.

Dans plusieurs régions touchées par le Covid 19, les entrepreneurs de pompes funèbres n'arrêtent pas. Les équipes travaillent 7 jours sur 7 pour désengorger les hôpitaux et assurer toutes les cérémonies de funérailles. Non seulement, elles doivent gérer plus de décès que d'habitude, et donc travailler plus vite, mais elles doivent également prendre le temps de protéger leurs équipes comme les proches du défunt, contre une éventuelle contamination.


►►► À lire aussi : Un dîner à trois, un enterrement, un anniversaire à neuf: bilan, quinze contaminations et trois morts


Les cimetières eux, ne sont pour l'instant pas saturés, les entreprises de pompes funèbres font tout pour que les familles continuent à faire le deuil le plus sereinement possible.