Des étudiants en médecine recalés manifestent contre l'absurdité du système

Des étudiants sont empêchés de pouvoir continuer leurs études.
Des étudiants sont empêchés de pouvoir continuer leurs études. - © Tous droits réservés

Les étudiants en médecine ont manifesté devant la tour des Finances à Bruxelles. Ils dénoncent toujours l'examen d'entrée et sa conséquence funeste: des auditoires de 1ere année décimés après le taux d'échec retentissant à cet examen.

Moins de cent étudiants en médecine ont manifesté ce matin au pied de la Tour des Finances, où se trouve le cabinet de la ministre fédérale de la Santé Maggie De Block. Celle-ci n’était toutefois pas présente en Belgique lors de la manifestation

Alors que la pénurie de médecins généralistes se fait de plus en plus sentir

Ce rassemblement était organisé à l’initiative de plusieurs organisations d’étudiants. Des étudiants inscrits en première année de médecine, mais dans un programme allégé. Raison pour laquelle ils n’ont pas pu présenter le concours qui sert de filtre en fin de première année de médecine.

Ces étudiants ont donc dû présenter l’examen d’entrée pour pouvoir passer en deuxième année, mais ils l’ont malheureusement raté. Les voilà donc empêchés de pouvoir continuer leurs études. Ils devront vraisemblablement attendre le prochain examen d’entrée en juillet prochain pour pouvoir tenter à nouveau leur chance et espérer pouvoir un jour devenir médecin.

Une situation difficile à accepter pour eux et qui montre l’absurdité de l’accès aux études de médecine en fédération Wallonie-Bruxelles alors que la pénurie de médecins généralistes se fait de plus en plus sentir.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK