Des citoyens "covid" sensibilisent aux gestes barrières avec humour

A Bruxelles, depuis quelques jours, on peut croiser deux jeunes hommes sillonnant les rues. Ils sont entièrement revêtus d’une combinaison blanche, et, bien sûr, portent un masque. Ils improvisent des sketches autour d’un seul thème : le Covid-19. Ils se présentent d’ailleurs comme les "Covid boys", des "citoyens covid".

Tout perdre mais ne pas sombrer

Oscar Briou, 26 ans et Grégoire De Vos, 27 ans, ont perdu leur boulot à cause de la crise sanitaire. Ils partagent aujourd’hui une chambre de bonne. Quand le deuxième confinement a été annoncé, ils se sont dit "On ne va pas sombrer dans le désespoir, boire des bières tous les soirs et attendre. On va se prendre en mains". Ils décident alors de créer des mini-sketches pour rappeler aux gens dans la rue les règles sanitaires. Mètre à la ceinture, ils conseillent comment évaluer la distance de sécurité. "Un mètre cinquante, c’est 10 gaufres (de Bruxelles, bien sûr) d’affilée, 4 bacs de bières".

Donner du sens à sa vie

Ils apostrophent les fumeurs : "vous voyez les traces blanches dans l’air ? Ce sont les gouttelettes, des gouttelettes de corona, elles restent dans l’air et la personne qui passe après vous les respire. Faites gaffe, pensez aux autres". Les deux jeunes hommes le reconnaissent, cette crise sanitaire a donné un sens à leur vie. "Grâce au corona, on a repris le contrôle sur notre vie, on a perdu nos mauvaises habitudes, on s’est même remis au sport". Ils veulent sensibiliser pour sauver le plus de monde. "Madame, si vous mangez, mettez-vous sur le côté, arrêtez vous, prenez le temps. Et quand vous avez fini, hop, remettez le masque !".


►►► À lire aussi : Coronavirus en Belgique : Yves Coppieters estime à 10 le nombre de décès évités pour 100.000 personnes vaccinées


 

Faire appel la police

Et puis, le 11 novembre dernier, ils tombent sur un groupe de complotistes, ces gens qui ne croient pas à l’existence du virus." Ils chantaient la Brabançonne à tue-tête, sans masque, devant le monument au soldat inconnu". Oscar et Grégoire sont choqués car de nombreuses personnes âgées viennent se recueillir en ce lieu. Ils pensent à leurs grands-mères respectives. Les deux "covid boys" les invitent à porter le masque mais la dizaine de participants se moque d’eux. Ils décident d’appeler la police. Oscar et Grégoire, les deux premiers "citoyens covid" feront peut-être des émules.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK