Des cartes de voeux politiques qui en disent long

RTBF
RTBF - © RTBF

C'est la période des voeux: les hommes et femmes politiques du pays envoient également leurs cartes. Des cartes dans lesquelles on ne peut pas nécessairement lire l'avenir mais qui en disent parfois long sur l'année écoulée.

Une carte à fleurs, un pantalon bariolé et une boucle d'oreille... Didier Reynders croqué en hippie par le caricaturiste duBus nous souhaite une douce année 2010, (plus douce) entre parenthèses... Un clin d'oeil à l'année difficile, l'annus Horibilis du ministre des Finances.

Plus pragmatique, Laurette Onkelinx, ministre de la Santé joue la carte des bonnes résolutions et propose avec une carte de la Croix-rouge de donner son sang. Son collègue socialiste Paul Magnette, ministre de l'Energie et du Climat a choisi lui la sobriété et une carte électronique... A ne pas imprimer.

Carte électronique également pour André Antoine (notez tout de même qu'elle existe aussi en version papier, reproduite ci-dessus)... à quatre pattes le ministre wallon du Budget implore le Père Noël, pantoufles en main, attend ses étrennes, une carte de Kroll qui évoque le difficile exercice budgétaire de l'année écoulée.

La carte du ministre Ecolo Jean-Marc Nollet  est pliable, en six volets et présente des visages wallons et bruxellois.

Et puis, pas de chance pour Benoît Cerexhe et Sabine Laruelle, en charge de la Recherche et de la Politique scientifique, inspirés par le voyage spatial de Frank Dewinne, les ministres bruxellois et fédéral ont envoyé une carte quasi identique, la tête dans les étoiles...

Mais la palme du mandataire le plus aventureux dans ses voeux revient sans doute à l'échevin bruxellois Mohamed Ouriaghli qui publie une vidéo de nouvel an intitulée "Même pas peur !" sur un scénario à mi-chemin entre "Les Barons", "Taxi 4" et "La Grande Vadrouille", normal quand on se fait appeler "Ouri"...

 

Baptiste Hupin et JFH

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK