Des avocats se mobilisent contre le plan Justice de Koen Geens

Action d'un groupe d'avocats contre le plan Justice du ministre Koen Geens
2 images
Action d'un groupe d'avocats contre le plan Justice du ministre Koen Geens - © RTBF

Une trentaine d'avocats du bureau Progress Lawyers Network (PLN) se sont réunis ce lundi après-midi devant le palais de Justice de Bruxelles pour attirer l'attention du public sur les conséquences de certaines mesures du plan Geens.

Les juristes de PLN ont lancé leur action "stop au plan Geens", ce lundi, au palais de Justice de Bruxelles. Ils critiquent différents points du plan de réforme de la justice du ministre Koen Geens (CD&V) qui, selon eux, risquent de conduire vers une justice moins accessible et moins démocratique.

"L'augmentation des frais de greffe et parallèlement la fermeture de certains greffes, alors que ceux-ci sont débordés, sont pour nous une erreur", explique une avocate de PLN.

"Notre pays est un de ceux qui financent le moins la justice par rapport à son PIB", relève-t-elle. "Et on veut réduire encore les coûts, notamment au niveau de l'aide juridique... On risque d'aller vers une justice moins accessible pour un grand nombre de personnes", dit encore l'avocate qui déplore que le plan Geens n'ait pas fait l'objet de plus de discussions entre les différents acteurs de la justice.

Le bureau d'avocats dénonce encore la mesure d'impossibilité de modifier une demande d'appel et celle de suppression de l'appel de jugements intermédiaires, mais encore le fait de ne plus désigner de juge d'instruction pour effectuer certains devoirs d'enquête.

Il s'agit, selon ces professionnels de la justice, d'une atteinte aux droits de la défense et à l'impartialité du magistrat instructeur.

Belga