Des artistes flamands créent neuf nouveaux drapeaux avec des "Vlaamse Leeuw" inclusifs

Trois artistes du nord du pays ont décidé de proposer pas moins de neuf nouvelles versions du drapeau de la Flandre. Neuf nouvelles versions "inclusives" avec de légères modifications pour que des Flamands issus des différentes diversités puissent s’y reconnaître. Sur le "Vlaams Leeuw" revisité à la sauce 2020, la langue rouge du lion a été remplacée par un cœur. Des logos des huit autres nouveaux drapeaux représentant, par exemple, les Flamands d’origine étrangère, sportifs, handicapés ou faisant partie de la communauté LGBTQIA + et même les francophones, sont disponibles gratuitement sur la plateforme : www.vlaamsevlag.be.

À l’origine de cette idée, il y a Jasper&Noortje. Jasper Declercq est un jeune créatif flamand. En regardant un soir un documentaire sur Woodstock, le jeune homme de 33 ans tombe sur une version de l’hymne américain, "The Star-Spangled Banner", réinterprétée à la guitare électrique dans un son délibérément distordant par Jimi Hendrix. Le génie du rock’n’roll livre sur scène sa propre version de l’hymne national américain en y faisant écho à sa manière à la guerre au Vietnam.

Le "Vlaamse Leuuw", un symbole qu’ils ont voulu se réapproprier

"En faisant sa propre version, Hendrix s’est réapproprié cette chanson. Cela m’a spontanément rappelé le drapeau flamand. C’est aussi un symbole qui nous a été enlevé, parce que nous sommes tous Flamands", explique Jasper Declercq à nos collègues du Morgen.

Avec son comparse Noortje Palmers ils estiment que le drapeau flamand, n’est pas actuellement le symbole de tous les Flamands : "Le drapeau et l’identité flamande sont monopolisés par les partis politiques de droite", estime M. Declercq. Pour eux, ce symbole "a été détourné par les partis politiques de droite, qui ont pris le monopole de la 'Flamandité'", explique le duo d’artistes.

De ce fait, toujours selon eux, le "Lion Flamand" perd de sa valeur symbolique pour les Flamands qui n’ont aucune affinité avec la droite politique. Ils estiment également que l’image actuelle du "Vlaamse Leeuw" n’est pas assez inclusive et ne permet pas à tous les Flamands de s’y retrouver.

Cette "connotation de droite fait que le drapeau flamand actuel divise plutôt qu’il n’unit", selon le duo qui se pose également la question : qui sont les "vrais Flamands" et qui ne l’est pas ? Il leur semble difficile pour beaucoup de gens d’être fiers de la Flandre, car cela apparaît immédiatement être l’expression d’un soutien à une conviction politique qu’ils ne soutiennent pas.

"Le projet vient de nous-mêmes, il n’y a pas de vision politique. Peu importe que l’on se sente à gauche ou pas", précise néanmoins le duo à Het Laatste Nieuws.

Création de neuf nouveaux drapeaux flamands

3 images
Les neuf nouveaux drapeaux flamands. © Noortje Palmers et Jasper Declercq

C’est pour cette raison qu’en collaboration avec le graphiste Johan Theeuwes, le trio a créé de nouveaux drapeaux flamands qui "reflètent la diversité de la Flandre et symbolisent tous les Flamands".

Un drapeau flamand alternatif a été dévoilé ce 11 juillet, fête de la communauté flamande. Celui-ci ne change pas beaucoup de l’original, à la différence près qu’un cœur rouge a remplacé la langue de la même couleur sur le drapeau original. Le but est évidemment de "stimuler le débat, et même donner un petit coup de pied aux tibias", déclare M. Declercq.

Pour ces artistes, le but n’est pas vraiment de changer de drapeau, mais de faire en sorte que les Flamands le regardent d’une autre manière. En effet, le lion flamand a une grande charge politique (il suffit de penser à l’incident de Pukkelpop l’année dernière).

Et cela même si le Mouvement flamand s’approprie principalement le lion noir flamand (avec une langue et des griffes noires et non le drapeau officiel flamand qui date de 1973, avec une langue et des griffes rouges.


►►► À lire aussi : Drapeau flamand ou flamingant : quelles différences


Pour donner un peu plus de force à ce discours inclusif, le trio a également créé huit drapeaux alternatifs, chacun avec un élément différent : un drapeau dans lequel le lion a une prothèse, pour représenter les Flamands porteurs d’un handicap. Ou un drapeau avec une lionne, pour les femmes flamandes.

 

Appel à la créativité

Mais ce n’est pas tout il existe également une alternative pour les Flamands d’origine étrangère, les Flamands de la communauté LGBTQIA + ou simplement les "fêtards" flamands, ces derniers ayant une pinte dans les griffes mais aussi pour les francophones où l’on retrouve une queue du "Vlaamse Leeuw", ornée de plumes, à la façon du coq wallon.

3 images
Le drapeau flamand inclusif pour les "Flamands aux racines étrangères". © Noortje Palmers et Jasper Declercq

Neuf drapeaux pour représenter des groupes distincts. Mais impossible de "représenter" tout le monde.

"Nous avons peut-être négligé beaucoup de groupes, alors pour ceux qui sentent que ça les chatouille, nous leur suggérons de se mettre au travail eux-mêmes : devenez fous", invitent les artistes.

En attendant, les neuf nouveaux drapeaux sont à retrouver et à télécharger en PDF "libres de droits" sur le site www.vlaamsevlag.be.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK