Des allocations de chômage sans délai pour les travailleurs de l'UE? "Une porte vers la fraude", s'inquiète De Backer

Des allocations de chômage sans délai pour les travailleurs de l'UE? "Une porte vers la fraude", s'inquiète De Backer
Des allocations de chômage sans délai pour les travailleurs de l'UE? "Une porte vers la fraude", s'inquiète De Backer - © ERIC LALMAND - BELGA

Le secrétaire d’État à la Lutte contre la fraude sociale, Philippe De Backer (Open VLD), s'inquiète mercredi d'une décision prise la veille en commission de l'emploi du Parlement européen. En vertu de celle-ci, les travailleurs des autres pays membres de l'UE pourraient bénéficier d'allocations de chômage dès le lendemain de leur première journée de prestation professionnelle en Belgique.

La porte ouverte vers une fraude aux allocations?

Actuellement, ces personnes doivent attendre d'avoir franchi le cap de trois mois pour pouvoir les revendiquer.

"Je ne veux pas ouvrir la porte à la fraude aux allocations", a réagi M. De Backer dans un communiqué. Le libéral flamand assure qu'il combattra la proposition du Parlement au sein du Conseil, qui rassemble les différents États membres de l'UE.

Le vote survenu mardi en commission parlementaire ne met en effet pas un terme au débat au niveau européen. Il apparaît déjà que les différents groupes politiques du parlement tenteront de faire évoluer le mandat de négociation en séance plénière.

Le texte de modernisation de la directive devra ensuite faire l'objet de négociations avec les différents États membres.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK
JT 19h30
en direct

La Une

JT 19h30