Des actions citoyennes et syndicales vont bloquer Bruxelles ce jeudi

Ils devraient être entre 2 et 3000 personnes à mener des actions à ces cinq carrefours stratégiques : le rond-point Shumann, le Cinquantenaire, la rue Belliard, le Botannique et la gare centrale.

La police bruxelloise conseille d'ailleurs d'éviter le centre-ville entre 7 et 11 heures.

Les manifestants veulent se faire entendre des chefs d'état et de gouvernement, réunis en sommet européen, contre les politiques d'austérité, les coupes dans l'enseignement, l'agriculture, et l'impact sur l'alimentation.

L'alliance dénonce le traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance (TSCG), ou traité budgétaire, ainsi que l'accord de partenariat transatlantique de commerce et d'investissement (TTIP).

Selon l'alliance D19-20, ces deux traités sont décidés sans le consentement des populations et négociés en secret. L'alliance, demande donc la transparence dans le processus de décision. En outre, elle estime que ces traités altéreront la qualité de vie des travailleurs, mais également de l'alimentation, et dénonce les coupes budgétaires qui devront être opérées, dans le secteur de l'enseignement, notamment.

L'alliance D19-20 demande le retrait du TSCG et l'arrêt des négociations pour le TTIP. Jeudi, les carrefours formés par la rue Royale et le boulevard du Jardin botanique, la rue d'Arenberg et le boulevard de l'Impératrice, la rue Stevin et l'avenue Livingstone, l'avenue des Arts et la rue Belliard et l'avenue d'Auderghem seront bloqués de 7h à minimum 11h. Les organisateurs attendent entre 2000 et 3000 personnes. "La ville risque d'être bloquée jusque 15h", précise Rudy Janssens, secrétaire fédéral de la CGSP et coordinateur du mouvement, qui précise que des personnes mais aussi "des véhicules comme des tracteurs" participeront au cortège. Les participants "ne bloqueront pas les usagers dans les tunnels."
 

RTBF et Belga

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK