Déraillement de Buizingen: la voie est libérée, une enquête est ouverte

Déraillement de Buizingen : une enquête est ouverte
Déraillement de Buizingen : une enquête est ouverte - © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

Suite au déraillement survenu ce jeudi 10 septembre à Buizingen, l'Organisme d'Enquête sur les incidents et accidents ferroviaires (OE) s'est rendu sur le site de l'accident. L'organisme a décidé d'ouvrir une enquête.

Cette enquête de sécurité vise "à déterminer les circonstances et les causes (directes, indirectes et sous-jacentes) d’un événement, et non les responsabilités".

Elle est distincte et indépendante des enquêtes menées par d'autres instances (parquet, Infrabel, SNCB,...). Le rapport de l'enquête a pour objectif de fournir des recommandations et sera publié sur le site web du SPF Mobilité et Transports.

Les voies sont entièrement libérées

La voie de laquelle a déraillé le wagon jeudi après-midi près de la gare de Buizingen a pu être libérée vendredi soir, sur décision du parquet de Hal-Vilvorde, a indiqué Infrabel, le gestionnaire du réseau ferroviaire belge. Infrabel va à présent évaluer les dégâts occasionnés aux rails et établir un calendrier en vue de procéder aux réparations. Ces travaux devraient être réalisés en principe dans le courant de la semaine prochaine mais il est trop tôt pour annoncer un calendrier, a indiqué Thomas Baeken, porte-parole d'Infrabel.

Le parquet de Hal-Vilvorde a chargé jeudi un expert d'enquêter sur les causes du déraillement du wagon et a également envoyé sur place des membres du laboratoire de la police. Des devoirs d'enquête ont encore été réalisés vendredi. Le parquet évoque à ce stade une vitesse excessive, comme cause du déraillement, sans tirer de conclusion définitive.

"Les résultats de l'enquête complémentaire menée aujourd'hui (vendredi) ne sont pas encore connus", a déclaré un porte-parole de parquet, Gilles Blondeau. "Dès la semaine prochaine, de nouveaux devoirs d'enquête seront menés. Par exemple, la boîte noire doit encore être analysée. Ce sera seulement lorsque tous les résultats seront analysés que la cause de l'accident pourra être confirmée."

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK