Déportation des Juifs: la responsabilité de l'Etat reconnue à l'unanimité

Jeudi matin, les sénateurs ont souligné que leur intention n'avait jamais été de minimiser la portée de cette responsabilité, une version antérieure de la résolution, évoquant largement le rôle "d'autorités belges" dans leurs relations avec l'occupant, ayant été mal reçue par la Communauté juive.

Commentant la version ultime ressortie de leurs travaux, les sénateurs ont une nouvelle fois renvoyé au discours du Premier ministre Elio Di Rupo à la caserne Dossin qui avait épinglé le rôle de certaines autorités et à travers elles la responsabilité de l'Etat belge.

La résolution du Sénat va également dans ce sens. Il n'y a pas d'ambiguïté possible, ont indiqué les sénateurs.


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK