Dépénalisation de l'avortement : les partisans du texte déposeront une motion pour l'inscrire à l'ordre du jour

Dépénalisation de l’avortement : les partisans du texte déposeront une motion pour l’inscrire à l’ordre du jour
Dépénalisation de l’avortement : les partisans du texte déposeront une motion pour l’inscrire à l’ordre du jour - © THIERRY ROGE - BELGA

La conférence des présidents de la Chambre n’a pas pu trouver mercredi un consensus pour inscrire la proposition de loi dépénalisant l’avortement à l’ordre du jour de la séance plénière. Les partisans du texte déposeront donc une motion demandant cette inscription au début de la séance de ce mercredi après-midi, a-t-on appris à bonnes sources.

Vendredi, le Conseil d’Etat a rendu son avis sur une deuxième série d’amendements déposés par les adversaires du texte. Le CD&V, la N-VA et le Vlaams Belang veulent toutefois à tout prix éviter qu’il soit voté avant les vacances parlementaires. Après le CD&V il y a deux semaines, la N-VA pourrait déposer une nouvelle série d’amendements et solliciter à nouveau la consultation du Conseil d’Etat. De facto, le vote serait reporté à la rentrée.

Gouvernement fédéral : l'avortement, un enjeu majeur (JT du 12/07/2020)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK