Denis Ducarme sur la crise au MR et Georges-Louis Bouchez: "Je ne me suis pas senti humilié. Je suis humilié!"

Denis Ducarme.
Denis Ducarme. - © VIRGINIE LEFOUR - BELGA

"J'ai des doutes sérieux, et je lui ai dit, sur la capacité de Georges-Louis Bouchez à se maintenir au pilotage" du MR, a affirmé le député libéral Denis Ducarme, lundi matin, sur LN24.

"Je ne suis pas là pour me plaindre. J'ai surtout mal à mon parti et cette séquence ne me rend pas fier d'être libéral", a précisé l'ancien ministre fédéral de l'Agriculture et des Indépendants que le président du MR a tenté de 'recaser' au gouvernement wallon sans tenir compte d'un décret imposant au moins un tiers de femmes au sein de l'exécutif régional.

Je ne me suis pas senti humilié. Je suis humilié!

Or, en remplaçant Valérie De Bue par Denis Ducarme, le compte n'y était plus, ce qui a forcé le MR à faire machine arrière et a provoqué une crise majeure au sein du parti, la tête du président ne tenant plus qu'à un fil.

"Je ne me suis pas senti humilié. Je suis humilié! Sur le plan personnel, c'est l'horreur et j'ai une part de dégoût par rapport à ce qu'il s'est passé. Mais maintenant, il faut trouver une solution collective pour en sortir rapidement. Nous devons changer de culture politique et arrêter de renvoyer cette image dégueulasse", a encore déclaré Denis Ducarme.

Un bureau de parti est prévu ce lundi matin, à 9h. Le sort du président devrait y être scellé. "Je m'y rends sans a priori mais j'ai des doutes sur le fait que la confiance puisse être restaurée", a conclu le député libéral.

Vers un encadrement du président Georges-Louis Bouchez, pas une démission (JT du 04/10/2020)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK