Démission du président des Jeunes du Parti Populaire

RTBF
RTBF - © RTBF

Le président des Jeunes du Parti Populaire Jérôme Munier a annoncé mercredi soir dans un communiqué qu'il démissionnait de son poste en raison des "multiples événements" qui ont secoué ces dernières semaines son parti.

Jérôme Munier poursuivra son engagement en politique au sein du Mouvement Réformateur et, plus particulièrement, au niveau des Jeunes MR, précise-t-il.

"Le changement de vision institutionnelle et les dérives racistes du Parti Populaire sont indéfendables et contraires à l'esprit du Manifeste", indique Jérôme Munier. Ce dernier reproche au parti de prôner soudainement le confédéralisme "alors qu'il se voulait fédéral". Il regrette également que les militants n'occupent pas une place centrale au sein du parti, place occupée par un "seul homme". Jérôme Munier dit ne plus retrouver les idées et les valeurs libérales qu'il défendait au sein du parti populaire, et "après longue réflexion", il a démissionné de sa fonction de président des Jeunes PP.

Par ailleurs, le torchon brûle toujours entre l'unique député du Parti populaire (PP), Laurent Louis, et son président, Mischaël Modrikamen. Dans un communiqué diffusé mercredi, Laurent Louis a annoncé le dépôt d'une plainte contre sa propre collaboratrice Sophie Collignon qu'il a accusée de ne plus travailler pour lui et de se livrer à une campagne de calomnie à son égard avec l'appui de la présidence du PP.

 

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK