Démission des quatre administrateurs cdH de Publifin et Nethys

Nouveau rebondissement dans l'affaire des intercommunales Publifin-Nethys: le cdH annonce la démission de l'ensemble de ses administrateurs. Ils sont quatre à avoir quitté leurs sièges des conseils d'administration de Publifin et Nethys. Il s'agit de Raphael Amieva, qui a démissionné vendredi après-midi, Dominique Drion et Vinciane Pirmolin, eux, vendredi soir, via une communication officielle du gouvernement de la FWB, et Didier Hamers, qui avait lui déjà démissionné mercredi. Pour donc laisser place à du sang neuf.

Un geste fort de la part du parti centriste qui appelle, via Benoit Lutgen dans les colonnes du Soir, à "un grand renouveau". Une toute nouvelle équipe a d'ailleurs été spécialement mise en place, dans laquelle on retrouve -et ce n'est pas un hasard- Cédrin Halin. Celui même qui avait révélé le pot aux roses. Preuve, a priori, que le cdH souhaite réellement repartir sur de bonne base.

Cette nouvelle équipe ne sera pas rémunérée, finis donc les honoraires exorbitants. Elle aura 100 jours pour séduire, 100 jours pour remettre de l'ordre et y voir plus clair dans le fonctionnement de Publifin, comme l'explique Benoit Lutgen. On l'a compris, le cdH frappe un grand coup. Et attend maintenant la réaction des autres partis... Le président du cdH attend que le PS, le MR, et Ecolo suivent l'exemple, qu'ils passent de l'intention à l'action, du discours à la responsabilité. Les citoyens, explique-t-il, "ont droit à la transparence et à l'excellente gouvernance". Il est temps que chacun prenne ses responsabilité.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK