Delphine Boël déclarée enfant légitime d'Albert II ? Le point final de la Justice aujourd'hui après 7 ans de procédure

Delphine Boël déclarée enfant légitime d'Albert II ? Le point final de la Justice aujourd'hui après 7 ans de procédure
Delphine Boël déclarée enfant légitime d'Albert II ? Le point final de la Justice aujourd'hui après 7 ans de procédure - © Tous droits réservés

Sept ans après avoir entamé sa procédure de reconnaissance de paternité, Delphine Boël devrait obtenir satisfaction devant la Cour d’appel de Bruxelles. Celle-ci entendra une dernière fois les parties aujourd’hui avant de rendre sa décision sur la filiation de Delphine et d’Albert II.

Albert II est le père de Delphine, la Justice devrait l’acter

Un test ADN réalisé à la demande de la Justice a permis avec certitude de lever les doutes sur la paternité biologique d’Albert II. Ce qui a eu comme résultat d’amener Albert II à reconnaître sa paternité dans un communiqué officiel et à s’engager à ne pas contrarier les ultimes démarches entreprises par sa fille.


►►► A lire aussi : Affaire Boël, la gêne nationale


L’audience devant la Cour d'appel de Bruxelles n’apparaît dès lors plus que comme une formalité. Plus rien ne devrait juridiquement s’opposer à ce que la Cour d'appel analysant l’arrêt de Cassation rendu en janvier dernier ne tire les conclusions qui s’imposent au vu des derniers développements de l’affaire. Delphine, actuelle fille naturelle d’Albert II deviendrait dès l’arrêt de la Cour d'appel prononcé son quatrième enfant légitime.

Un nouveau nom de famille pour Delphine

Désormais Jacques Boël n’est plus le père légal de Delphine et Albert II a reconnu sa paternité biologique, Delphine Boël peut dès lors légitimement prétendre à faire reconnaître sa filiation légitime et porter le nom de famille de son véritable père, Albert de Saxe-Cobourg.

Delphine Boël souhaitera sans doute bénéficier à égalité des mêmes titres et prédicats que ses frères et sœurs à savoir devenir "princesse de Belgique" et être qualifiée dans le protocole " d’Altesse Royale ".

Le long cheminement vers la vérité

La rumeur publique sur la filiation présumée d’Albert II et de Delphine circulait depuis 1999, moment où une publication avait révélé la liaison durant plusieurs années d’Albert II avec Sybille de Selys, mère de Delphine. Un "accident de parcours" dans leur vie qu’avait fini par reconnaître publiquement le couple royal mais sans en livrer les aspects les plus délicats.

Delphine n’aurait été informée par sa mère de l’identité de son véritable père qu’à ses 18 ans. Durant de nombreuses années, la jeune femme a alors tenté d’établir le contact avec son père pour obtenir une reconnaissance par la voie de la conciliation mais sans succès.

Selon Delphine, les contacts auraient été brutalement rompus par son père en 2001, ce qui l’a finalement déterminée à entamer lors de son abdication en 2013 une procédure devant la Justice. La réalisation d’un test ADN ordonnée par la Justice aura été l’étape déterminante permettant d’établir avec certitude la filiation d’Albert II avec Delphine.

 

 

 

Journal télévisé 13H

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK