DéFI pourrait se retirer de la liste d'ouverture de Jean-Pierre Lutgen dans les 48h

Défi pourrait se retirer de la liste d'ouverture de Jean-Pierre Lutgen dans les 48H
3 images
Défi pourrait se retirer de la liste d'ouverture de Jean-Pierre Lutgen dans les 48H - © JEAN-LUC FLEMAL - BELGA

Jean-Pierre Lutgen a récemment été inculpé pour défaut de permis de bâtir et outrage à agent concernant un litige urbanistique à Bastogne. De quoi faire grincer les dents de certaines formations politiques associées à cette liste d’ouverture en vue de faire chanceler la majorité absolue de Benoit Lutgen ? En tout cas, le président du cdH a rappelé dès ce lundi que son frère faisait l’objet d’une inculpation. "Je me demande ce qu’en pense le chevalier de l’éthique Olivier Maingain ?", avait même soufflé, dans plusieurs médias, Benoît Lutgen.

Cette inculpation à l’encontre de Jean-Pierre Lutgen concerne la construction, à Bastogne, d’un parking situé à côté du siège de la marque d’Ice-Watch. Contacté par nos soins, Olivier Maingain nous a expliqué qu’il n’avait pas été mis au courant de cette inculpation. "J’attends d’avoir davantage d’informations sur cette procédure judiciaire. On m’avait jusqu’ici parlé d’un contentieux juridique entre Jean-Pierre Lutgen et la Ville de Bastogne, pas d’une inculpation. Ce cas sera clarifié dans les 48 heures."

Que va faire DéFI ?  

Annoncé candidat bourgmestre sur une liste d’ouverture, DéFI pourrait-il se retirer de cette liste ?  Le  scénario existe, nous confie Olivier Maingain : "Pour l’instant, les informations qui me reviennent évoquent plutôt un différend familial. Néanmoins, le parquet a tout de même décidé d’inculper Jean-Pierre Lutgen. Ce qui peut étonner alors que pour ce type de dossier, il est très rare d’inculper une personne. Au bout de 48h, nous prendrons la décision de savoir si DéFI reste associé à cette liste ou pas".

En juillet dernier, la Chambre du Conseil a décidé de renvoyer Jean-Pierre Lutgen en correctionnelle pour infractions urbanistiques et outrage envers un agent de l’urbanisme. Depuis, Jean-Pierre Lutgen a interjeté appel contre ces décisions de justice.  

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK