Déconfinement en Belgique : coiffure, esthétique… Les métiers de contact pourront reprendre du service

Ce mercredi 13 mai, le Conseil National de sécurité se réunit pour discuter des dernières mesures prises pour contenir l’épidémie de coronavirus dans le cadre du plan progressif de déconfinement dont la phase 1B, avec la réouverture des commerces, a commencé ce lundi 11 mai.
Pour rappel, les prochaines phases de déconfinement de la Belgique sont prévues le 18 mai (phase 2) avec un retour (très progressif) à l’école, la réouverture des musées et à la vie sociale et puis le 8 juin (phase 3) avec notamment une hypothétique relance progressive de l’horeca.

Pour la phase 2, puisque tous les voyants étaient au vert pour cette phase, il y a eu peu de surprise finalement.

Et alors que certains commerces ont pu rouvrir lors de la première phase du déconfinement, certains secteurs étaient en reste. C’est le cas notamment des salons de coiffure ou d’esthétisme par exemple. Et en règle générale de tous les métiers de contact.

Seulement sur rendez-vous

Souffler, enfin ! Reprendre du service. Les salons de coiffure et les instituts esthétiques pourront rouvrir ce lundi 18 mai. Mais ce sont des métiers de contact, où il y a nécessairement un rapprochement avec la clientèle. Alors de même que pour les marchés ouverts, la réouverture ne se fera que sous strictes conditions. A savoir, ce type de commerces ne pourra rouvrir que sur rendez-vous. Le port du masque y sera obligatoire et cette fois à la fois pour le personnel mais aussi pour le client. "Entre les clients, les distances de sécurité devront être respectées", a martelé la Première ministre ce mercredi.


►►► Lire aussi : marchés, coiffeurs, mariages… Les mesures de la phase 2 du déconfinement

►►► Retrouvez tout notre dossier sur le coronavirus


 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK