Déclaration du gouvernement flamand: un budget sans doute en équilibre

Geert Bourgeois, ministre-Président doit présenter cet après-midi la «Déclaration de septembre» du gouvernement flamand.
Geert Bourgeois, ministre-Président doit présenter cet après-midi la «Déclaration de septembre» du gouvernement flamand. - © NICOLAS MAETERLINCK - BELGAIMAGE

Alors que les négociations pour la formation d'un gouvernement fédéral tournent un peu au ralenti, côté flamand, c'est aujourd'hui le grand jour pour Geert Bourgeois. Le ministre-Président doit présenter cet après-midi ce qu'on appelle la "déclaration de septembre", devant le Parlement flamand. Et contrairement à ce qui se disait fin de la semaine passée, il devrait annoncer un budget en équilibre.

Obtenir un budget en équilibre est un des chevaux de bataille en Flandre. Depuis 2011, le gouvernement flamand s'est fait un point d'honneur à maintenir les comptes dans le vert. Pourtant, cet exercice 2015 a bien failli passer dans le rouge. Dans les rangs du CD&V en fin de semaine, on prévenait: "un budget en déficit n'était pas à exclure". En cause, de nouvelles règles comptables européennes qui imposent d'intégrer certaines dépenses.

Mais d'après plusieurs quotidiens flamands ce matin, le gouvernement serait parvenu à un accord lors du conclave budgétaire de ce week-end. Un accord sur les grandes lignes d'un budget qui resterait en équilibre, sans pour autant nécessiter des économies supplémentaires. Alors comment est-ce possible ? On ne connait pas encore les détails, qui ne seront présentés que cet après-midi, mais il semble que des dépenses ont été reportées, notamment des budgets pour des bâtiments scolaires.

Les partis vont peaufiner les chiffres ce matin, avant la présentation cet après-midi devant le parlement.

Et, petite nouveauté cette année, le parlement flamand ne s'ouvrira pas par la traditionnelle déclaration de septembre de Geert Bourgeois. Ce discours sera précédé d'un concert de l'Opéra de Flandre. Des extraits de Mozart et Verdi, sur le thème de "La puissance et l'impuissance politiques dans l'opéra".

Une alternative citoyenne dans le Morgen

L'équilibre serait donc atteint grâce à des économies drastiques. D'où cet appel, ce matin, dans le Morgen d’un collectif qui regroupe 340 associations et 500 citoyens. Cette lettre ouverte dénonce la politique d'austérité menée en Flandre. Wouter Hillaert, l’un des initiateurs du mouvement regrette que les économies annoncées touchent les ménages, les jeunes, et pas assez les entreprises. "Nous avons fait une déclaration alternative avec de nombreuses associations de différents secteurs tels que la culture, la jeunesse, les syndicats, l’éducation. Avec des gens de la base nous proposons des principes comme la solidarité et l’égalité. Nous pensons qu’une société inégale à des effets négatifs pour tout le monde."

Le collectif espère présenter sa déclaration alternative cet après-midi au ministre-Président Geert Bourgeois.

Aline Gonçalves

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK