Déchargés de leur mission, Didier Reynders et Johan Vande Lanotte appellent PS et N-VA à discuter

Le Roi a déchargé Johan Vande Lanotte et Didier Reynders de leur mission d’information. Les informateurs avaient rendez-vous au Palais à 16 heures 30 pour remettre leur rapport final. Ceux qui avaient accepté cette mission il y a plus de quatre mois se sont entretenus une demi-heure avec le Roi.

A leur sortie, le Palais a publié le communiqué mettant officiellement un terme à leur mission. "Le Roi a mis fin à leur mission et a exprimé son appréciation pour leurs efforts et pour leur travail réalisé au cours des mois écoulés."

Le communiqué ne précise en revanche pas quelle devrait être la prochaine étape de la formation du gouvernement fédéral. "Le Roi tient sa décision en suspens quant à la poursuite de la formation gouvernementale."

Un appel à la N-VA et au PS

Dans la foulée de leur rencontre, les ex-informateurs ont donné une conférence de presse. Didier Reynders et Johan Vande Lanotte ont formulé un appel à la N-VA et au PS afin d’entamer des discussions plus approfondies.

"Nous avons une conviction que nous avons partagée avec le roi", a déclaré Didier Reynders. "Cette conviction, c’est que les deux principales formations, dans les deux communautés du pays, la N-VA et le PS puissent déterminer concrètement et de manière assez intensive, entre elles s’il est possible de trouver les bases suffisantes pour former un gouvernement ensemble. Notre note peut servir de base à une phase de préformation."

Didier Reynders a tenu à remercier les partis pour leur participation à cette longue phase de formation. Il a également adressé un mot de remerciement aux médias qui ont respecté la discrétion de mise dans ce genre de mission. Enfin, Didier Reynders a exprimé sa reconnaissance vis-à-vis du Roi pour son engagement et sa confiance à leur égard.

Johan Vande Lanotte a reconnu que la formation du gouvernement avance "trop lentement". Didier Reynders a également fait part de sa déception à ce sujet. "On pensait aboutir plus tôt. C’est très difficile quand on diabolise un adversaire politique de faire ensuite des pas l’un vers l’autre."

Les noms des successeurs de Didier Reynders et Johan Vande Lanotte n’ont donc pas été communiqués au cours de cette conférence de presse. Mais la thèse d’une mission conjointe portée par le PS et la N-VA semble donc se confirmer. Ces derniers jours les noms de plusieurs personnalités nationalistes et socialistes ont circulé pour assumer cette mission. Geert Bourgeois pourrait endosser le rôle pour les nationalistes flamands. Au PS, on cite régulièrement le nom de Jean-Claude Marcourt. Mais Rudy Demotte fait aussi partie des personnalités socialistes susceptibles de revêtir un costume d’émissaire royal.

Les contours précis de cette mission n’ont pas été précisés. Mais il serait encore trop pour évoquer une vraie phase de formation. D’après Didier Reynders, on devrait en apprendre plus sur le contenu de la mission et les successeurs "demain, après-demain ou plus tard…"

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK