Décès: L'ex-sénateur et bourgmestre de Forest Jacques Lepaffe

Le président des FDF, Olivier Maingain, a annoncé jeudi, "avec une profonde tristesse" le décès survenu le 8 juin à l'âge de 87 ans de l'ex-parlementaire et bourgmestre de Forest Jacques Lepaffe.

En tant que mandataire FDF, Jacques Lepaffe avait occupé la fonction de bourgmestre de la commune de Forest de 1971 à 1976.

Il aurait pu le redevenir au lendemain du scrutin en 1982, lorsque le FDF et le PS s'étaient entendus pour monter au collège avec Jacqes Lepaffe comme bourgmestre. Mais ce fut sans compter sur le départ de cinq élus du Front Démocratique des Francophones qui l'avait forcé à céder sa place à André Degroeve (PS).

Jacques Lepaffe a par ailleurs siégé au Sénat de 1971 à 1987 et au Parlement de la Communauté française dans les années '80.

Son nom reste associé au décret Lepaffe-Biefnot qui, en 1984, visait à permettre aux mandataires francophones des Fourons de s'exprimer en français, après qu'un arrête du Conseil d'Etat eut affirmé le principe d'homogénéïté linguistique des régions. Le décret Lepaffe-Biefnot sera annulé par la Cour d'Arbitrage.

Docteur en droit de formation, Jacques Lepaffe avait également occupé les fonctions de vice-président du FDF et de président du Conseil (aujourd'hui parlement) régional bruxellois de 1975 à 1977.

Le président et les parlementaires des FDF ont affirmé avoir appris son décès "avec une profonde tristesse".


T.N. avec Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK