Décès de Mawda: l'enquête de contrôle du Comité P prête à être présentée au parlement

L'enquête de contrôle de la police des polices au sujet du décès de la petite Mawda, le 17 mai, vient d'être finalisée, indique lundi le Comité P dans un communiqué. Son contenu ne pourra cependant être dévoilé qu'après la présentation des résultats à la commission du suivi parlementaire dans le courant du mois de janvier.

L'enquête de contrôle a été ouverte d'initiative par le Comité P. Elle a simplement trait au déroulement de la poursuite, à la communication, aux direction et coordination opérationnelles, ainsi qu'aux techniques d'intervention, jusqu'au moment de l'incident de tir, détaille le Comité.

Ce dernier a aussi mené une enquête relative à la plainte du Centre fédéral Migration (Myria) portant sur l'arrestation des migrants qui se trouvaient à bord de la camionnette dont les parents de Mawda. Les conclusions de celles-ci seront communiqués à l'organisation après la présentation de l'enquête de contrôle au parlement.

Le troisième volet du dossier, à savoir l'instruction relative à l'incident de tir, est lui mené par les autorités judiciaires. Quelques commissaires auditeurs du service d'enquêtes P y collaborent, mais le Comité n'est pas compétent en cette matière, rappelle-t-il.

Dans son rapport annuel 2017, le Comité P avait par ailleurs déjà relevé des dysfonctionnements structurels dans la préparation des course-poursuites en Belgique. Des carences qui ont particulièrement résonné avec les faits qui ont coûté la vie à la fillette âgée de deux ans sur la E42 entre Namur et Mons.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK