Davantage de Roumains que de Polonais à Bruxelles

Davantage de Roumains que de Polonais à Bruxelles
Davantage de Roumains que de Polonais à Bruxelles - © Tous droits réservés

La Région bruxelloise compte près d'un tiers de ressortissants étrangers et, parmi ceux-ci, les Roumains ont dépassé numériquement les Polonais, devenant la quatrième nationalité étrangère la plus représentée dans la capitale derrière les Français, les Marocains et les Italiens, ressort-il mercredi du Baromètre démographique 2013 de la Région de Bruxelles-Capitale publié par l'Institut bruxellois de statistique et d'analyse (IBSA). La croissance démographique de la Région reste très soutenue (+1,4%) en 2012, en comparaison avec le reste de la Belgique (+0,5%).

Cette analyse se base exclusivement sur les chiffres officialisés par la DG Statistique et Information économique du SPF Economie, les seuls qui permettent des comparaisons fiables dans le temps et dans l'espace bruxellois.

La Région a connu une croissance importante de sa population en 2012 (+1,4%), près du triple de celle observée dans les deux autres régions du Royaume. L'IBSA explique cette augmentation par un solde migratoire toujours très élevé et un solde naturel (différence entre le nombre de naissances et de décès) en hausse depuis quelques années, soit deux éléments qui compensent largement le solde migratoire avec le reste du pays, toujours très négatif.

L'année dernière, la Région bruxelloise était la plus jeune de Belgique avec un âge moyen de 37,4 ans, contre 40,6 ans en Région wallonne et 42,0 ans en Région flamande. Selon l'IBSA, ce rajeunissement important, qui a débuté il y a une dizaine d'années, est liée à une augmentation relative des très jeunes enfants et des adultes de 25 à 35 ans, principalement due à l'impact croissant de l'immigration internationale, et par une forte diminution relative des 65-79 ans.

La Région comptait, en 2013, près d'un tiers de ressortissants étrangers (33,1%), soit plus du triple de la proportion observée à l'échelle du pays (10,8%). Parmi ces étrangers, la proportion d'Européens (68%) croît régulièrement depuis quelques année. Cette hausse est notamment liée à l'élargissement de l'Union européenne.

 


Belga