Cyberattaque: la Belgique ambitionne de devenir l'un des pays d'Europe les moins vulnérables

Le Centre fédéral pour la cybersécurité a élaboré une nouvelle stratégie en la matière, qui sera soutenue par davantage d'investissements en infrastructures et moyens humains, a promis mercredi le Premier ministre Alexander De Croo, lors d'une visite à une entreprise d'Harelbeke victime de cyber-rançonneurs.

Cette stratégie sera présentée jeudi au Conseil national de sécurité. Selon Alexander De Croo, l'ambition est de faire de la Belgique l'un des pays d'Europe les moins vulnérables aux cyberattaques.

Chez le fabricant industriel d'ingrédients pour boulangerie Ranson à Harelbeke, victime il y a deux ans d'un cryptage de ses données informatiques par un logiciel rançonneur, le patron Bruno Ranson a préféré payer les 50.000 euros réclamés par les pirates pour récupérer ses données, et ce contre l'avis de la police qui peut y voir un soutien à une organisation criminelle.

"Nous avons considéré que la perte de nos données nous aurait coûté plus cher: contacter tous les clients et leur demander où en sont les factures, c'était impossible, cela nous aurait coûté trop de temps. En payant rapidement - c'était en bitcoins - nous n'avons perdu qu'une journée".

Dans ce cas-ci, les données ont été récupérées après 33 heures, mais il n'y a aucune garantie et certaines victimes ne les retrouvent jamais.

"Toutes les formes de cybercriminalité augmentent", met en garde Miguel De Bruycker, le directeur du service public fédéral "Centre pour la cybersécurité Belgique". "Nous sommes aussi confrontés à de nouveaux phénomènes: l'an dernier, notre service opérationnel, la Computer Emergency Response Team, a reçu 7000 signalements de personnes victimes d'une cyberattaque et en demande d'aide. Nous en étions à 5000 en 2019".

L'adresse mail fédérale "suspect@safeonweb.be", qui recueille les signalements des internautes confrontés à des messages suspects de "phishing" - a quant à elle reçu l'an dernier plus de 3 millions de mails et devrait terminer 2021 autour des 4,4 à 5 millions de signalements.

 

Cyberattaque: 200 institutions attaquées (JT 04/05/2021)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK