Culture, sport, enseignement… : la Flandre durcit les mesures de lutte contre le coronavirus sans élargir le couvre-feu

À la suite d’une réunion du gouvernement, la Flandre a tenu une conférence de presse, peu après 19h afin d’annoncer les nouvelles mesures de lutte contre le coronavirus qui entreront en vigueur au nord du pays. Sport, culture, rassemblements : comme en Wallonie et à Bruxelles, rares sont les secteurs épargnés.

Jan Jambon (N-VA) estimait encore, métaphore douteuse à l’appui, qu’il n’y avait pas le feu en Flandre et qu’il n’était pas nécessaire de durcir les mesures au nord du pays, tandis qu’en Wallonie et à Bruxelles, de nouvelles mesures étaient annoncées pour "compléter" celles du fédéral. Le ministre président flamand Jan Jambon avait laissé entendre depuis le week-end que de nouvelles mesures pouvaient être prises en Flandre pour enrayer la rapide propagation de l’épidémie dans notre pays. C’est désormais chose faite.


►►► À lire aussi : Qu’est-ce qui est interdit et autorisé en Wallonie et à Bruxelles ? Voici un résumé pour mieux s’y retrouver


 


►►► À lire aussi : Coronavirus en Flandre : les patrons estiment "positif que l'économie puisse continuer à tourner"

►►► À lire aussi : Coronavirus en Flandre : pour Gwendolyn Rutten (Open VLD), les nouvelles mesures devraient entrer en vigueur dès mercredi


Culture

Le gouvernement flamand a décidé de fermer ses lieux culturels et d’interdire tout événement afin de contrer le rebond épidémique de coronavirus, a-t-il annoncé mardi soir à l’issue d’un conseil des ministres extraordinaire. À partir de vendredi 18h, tous les salles de spectacles et centres culturels du nord du pays devront garder portes closes. Les grands événements publics seront également interdits.

Seules les bibliothèques pourront rester ouvertes. Les marchés hebdomadaires sont également maintenus.

Sport

Le gouvernement flamand ferme ses piscines, les centres de fitness ainsi que tous les bowlings établis sur ton territoire pour contre le coronavirus. Dans le secteur de la jeunesse, tous les activités impliquant des nuitées sont également désormais proscrites. 

Le sport pour les plus de 12 ans n'est plus permis qu'en extérieur, et par groupe de quatre tout au plus. Les piscines, les centres de fitness, les bowlings devront fermer.


►►► À lire aussiCoronavirus en Belgique : quelles règles respecter si on veut se promener ou courir en groupe à l'extérieur sans risquer d'amende ?


Enseignement

Comme en Wallonie et à Bruxelles, l’enseignement supérieur passe en code rouge en Flandre. Cela veut dire que le présentiel ne sera plus la norme.

Les universités et hautes écoles flamandes doivent désormais s’arranger pour organiser leurs cours à distance.

Aucun couvre-feu

Les modalités de visite dans les maisons de repos seront également resserrées. Dans les commerces, les clients ne pourront être accompagnés que d'une seule personne seulement dorénavant.

Les Flamands sont par ailleurs invités à télétravailler au maximum.

Seul manquement aux mesures flamandes, comparativement à celles qui sont désormais en application en Wallonie et à Bruxelles : le couvre-feu. Les autorités du nord du pays ont décidé de ne pas élargir le couvre-feu et s’en tiennent donc aux heures édictées par le fédéral.

Tandis que les Wallons et bruxellois doivent être chez eux dès 22h, les Flamands pourront continuer à être dans les rues jusqu’à minuit. La fin du couvre-feu reste à 5h en Flandre tandis qu’il a été étendu jusqu’à 6h, tant à Bruxelles qu’au sud du pays.


►►► À lire aussi : Toutes les infos sur le coronavirus


 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK