Crise politique: MR et cdH engagent un tour de consultation des acteurs socio-économiques et associatifs

Crise politique: MR et cdH engagent un tour de consultation des acteurs socio-économiques et associatifs
Crise politique: MR et cdH engagent un tour de consultation des acteurs socio-économiques et associatifs - © Tous droits réservés

Le MR et le cdH, qui ont poursuivi leurs discussions ce week-end pour les trois entités fédérées (Wallonie, Bruxelles et Fédération Wallonie-Bruxelles), se réuniront à nouveau lundi après-midi. "Des rencontres avec les acteurs socio-économiques et associatifs seront également programmées" ces prochains jours, ajoutent les deux partis dans un communiqué identique, mais envoyé séparément.

Le MR et le cdH devraient notamment rencontrer des acteurs du non-marchand, organisations syndicales et patronales. Ils se donnent de la sorte encore du temps, alors que d'aucuns les voyaient avancer très rapidement vers la formation d'un gouvernement en Région wallonne. L'échéance du 21 juillet semble donc s'éloigner, même si "il n'y a pas de calendrier", commentait une source.

Dans l'attente de la réponse de DéFI à l'appel lancé samedi par la ministre bruxelloise cdH Céline Fremault pour trouver une majorité sans le PS en Région bruxelloise, les négociateurs MR et cdH se sont concentrés sur la Wallonie.

Urgent d'offrir un projet nouveau, cohérent et alternatif

Les premiers travaux plus approfondis des deux partis ont dès lors porté, ce week-end, notamment "sur des thèmes essentiels tels que l'emploi, l'économie, la formation, l'environnement, l'énergie et le logement en Wallonie". En travaillant quasi-exclusivement sur la Wallonie, l'idée est bien de montrer que les deux partis restent ouverts sur les autres niveaux de pouvoir, et en particulier sur certains thèmes comme l'enseignement.

"Les récents faits d'actualité à Bruxelles montrent combien il est urgent d'offrir ce projet nouveau, cohérent et alternatif au PS à tous les francophones. La porte reste donc ouverte à ceux qui veulent contribuer à sa construction", réaffirment le MR et le cdH.

Une réforme en profondeur de la gouvernance

Quant à DéFI, il a tenu ce dimanche après-midi une réunion extraordinaire de son organe décisionnel (intergroupe parlementaire). Il réunira encore cet organe lundi à 11h30.

Le parti d'Olivier Maingain a dit réserver sa première communication exclusive ce dimanche soir dans le JT de la RTBF. Sur RTL, le président des amarantes confirmait qu'il poursuivait ses contacts bilatéraux et que sa priorité restait "une réforme en profondeur de la gouvernance". A ses yeux, il n'y a de convergences pour le moment sur un certain nombre de propositions "qu'avec Ecolo". MR et cdH restent encore "très éloignés" de la préoccupation de la gouvernance, "comme l'est le PS avec un certain nombre de propositions".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir