Crise politique francophone: Elio Di Rupo "prend acte de la trahison du cdH"

Crise politique francophone: Elio Di Rupo "prend acte de la trahison du cdH"
Crise politique francophone: Elio Di Rupo "prend acte de la trahison du cdH" - © LAURIE DIEFFEMBACQ - BELGA

Après l'appel du président du cdH Benoît Lutgen à former des majorités sans le PS en Wallonie, à Bruxelles et en Fédération Wallonie-Bruxelles, le président du Parti socialiste, Elio Di Rupo a réagi par communiqué. "Il prend acte de la trahison du cdH et invite tout un chacun à ne pas être dupe des justifications invoquées par le président du cdH".

"A l’heure où le PS se positionne clairement en faveur du décumul, le cdH a manifestement pris peur", pointe celui-ci. "Face aux difficultés, le cdH a manifestement choisi de déserter".

"Récemment, tant le gouvernement wallon que le gouvernement bruxellois, auxquels les socialistes participent, ont pris des mesures radicales pour moraliser la vie publique. De surcroît, les gouvernements régionaux sont engagés dans un travail de fond pour développer l’économie et améliorer la vie quotidienne des citoyens. La décision du cdH bloque toute avancée rapide en faveur des Wallons et des Bruxellois. C’est une attitude irresponsable", conclut-il.

Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir