Crise du scolyte: la Wallonie va accorder des prêts aux communes touchées par le petit insecte

Le scolyte, ce petit insecte attaque les épicéas.
Le scolyte, ce petit insecte attaque les épicéas. - © daitoZen - Getty Images

Le gouvernement wallon a approuvé, jeudi, l'octroi de prêts de trésorerie sans charge d'intérêts aux communes frappées par la crise du scolyte, du nom de ce petit insecte qui a proliféré grâce à la sécheresse et à la canicule et qui a causé des dégâts énormes aux épicéas. Les prêts accordés sans intérêts devraient permettre aux communes de faire face à la baisse de leurs recettes de vente de bois.

Ces communes bénéficieront également d'un moratoire de 4 ans pour le remboursement qui n'interviendra qu'à partir de 2025 et elles auront en outre la possibilité de prélever le prêt qui leur sera octroyé sur les années 2020 à 2024, à l'instar d'un droit de tirage, a détaillé le ministre wallon des Pouvoirs locaux, Pierre-Yves Dermagne (PS).

Le montant du prêt sera toutefois limité à la différence entre le montant des ventes de bois que la commune aura inscrit au budget 2020 et la moyenne des recettes qu'elle aura perçues entre les années 2013 et 2017.

Sur base des éléments d'informations récoltés par le SPW, il apparaît qu'entre la moyenne des années 2013 à 2017 et l'année 2019, les recettes communales générées par la vente de bois ont diminué d'un peu plus de 13 millions d'euros.

Journal télévisé du 05/11/2019

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK