Crise des migrants: Liège pourrait devenir la première "ville hospitalière"

Crise des migrants: Liège pourrait devenir la première "ville hospitalière"
Crise des migrants: Liège pourrait devenir la première "ville hospitalière" - © MARINA MILITARE - BELGAIMAGE

Un groupe de travail sera constitué afin d'analyser la question de l'accueil des migrants sur le territoire de la ville de Liège, a indiqué lundi le bourgmestre de Liège, Willy Demeyer, en réponse à une interpellation citoyenne lors du conseil communal.

Des citoyens étaient présents lundi au conseil communal de Liège pour entendre l'interpellation du CNCD-11.11.11, coupole regroupant diverses associations, dans le cadre de sa campagne "Commune hospitalière" lancée à destination des entités wallonnes. Une motion a été déposée en vue de faire de Liège une ville hospitalière en matière d'accueil des migrants.

"Une commune hospitalière est une commune qui s'engage a minima à deux niveaux, c'est-à-dire sensibiliser la population aux questions migratoires et améliorer concrètement l'accueil des migrants dans le respect des droits", a précisé le CNCD-11.11.11 qui, reconnait que Liège est "relativement ouverte aux migrants", et a plaidé pour que la Cité ardente devienne, à travers le vote de la motion présentée, première ville hospitalière.

Le bourgmestre a d'emblée répondu que le collège communal était d'accord avec les grands engagements défendus dans ladite motion. La ville de Liège accueille déjà sur son territoire près d'une centaine de personnes sans-papiers depuis juin 2015. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK