"Crise d'amour de la démocratie": comment mieux impliquer les citoyens?

"Crise d'amour de la démocratie": comment mieux impliquer les citoyens?
"Crise d'amour de la démocratie": comment mieux impliquer les citoyens? - © Tous droits réservés

Avec le scandale Publifin, la défiance envers les institutions politiques a monté d'un cran en Wallonie, avec comme point de mire, le manque de transparence des multiples institutions publiques (et de leurs filiales privées). Redéfinition des règles de bonne gouvernance, rappel de l'éthique politique, les partis politiques essayent tant bien que mal de regagner la confiance de leurs électeurs. Mais une solution ne serait-elle pas d'inviter les citoyens dans les processus décisionnels politiques, de lui donner une plus grande marge de manoeuvre?

C'était la thématique du débat d'A votre avis de ce dimanche, avec comme invités, Christine Defraigne, présidente du Sénat, Christophe Collignon, chef de groupe PS au Parlement de Wallonie, Jean-Marc Nollet, co-chef de groupe Ecolo/Groen à la Chambre, Min Reuchamps, professeur de science politique à l'UCL et Benoît Derenne, directeur de la fondation "Pour les générations futures".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK