Crash à Charleroi: l'avion avait-il été mal dégivré ?

L'épave du Cessna dans lequel 5 personnes ont trouvé la mort samedi.
L'épave du Cessna dans lequel 5 personnes ont trouvé la mort samedi. - © Belga/Stringer

Tous les avions décollent et atterrissent à nouveau normalement à l'aéroport de Charleroi, a indiqué dimanche matin la porte-parole Mélissa Milioto. Cinq vols Ryanair supplémentaires ont été programmés ce dimanche. Les causes de l'accident de samedi sont encore inconnues, mais plusieurs pistes sont explorées.

Cinq vols Ryanair supplémentaires ont été programmés ce dimanche pour compenser les cinq annulations survenues samedi à la suite du crash d'avion. "Nous sommes en période de carnaval et donc tous les avions sont remplis. Ryanair a donc décidé d'ajouter cinq vols aujourd'hui", précise la porte-parole de l'aéroport.

Aucun retard, ni aucune annulation n'est prévue dimanche à Brussels South Charleroi Airport.

Le crash d'avion survenu samedi matin à l'aéroport de Charleroi a coûté la vie à cinq personnes d'une même famille, dont trois enfants

A la suite de cet accident, treize vols ont été détournés vers l'aéroport de Bierset (Liège) et un autre vers Zaventem. Cinq vols ont été annulés et entre douze à quinze vols ont enregistré des retards allant de quarante minutes à six heures.

Pourquoi cet avion est-il tombé ?

L'enquête s'annonce longue, le Cessna P210N que pilotait le grand-père de cette famille ne possède pas de boîte noire, ce qui aurait bien entendu facilité le travail du parquet. Mais une piste donnerait déjà un début d'explication : lorsque les pompiers et secours sont arrivés à l'appareil, il était couvert de givre.

Et un avion couvert de givre et de glace risque de ne pas voler correctement, les ailes sont alourdies et déformées. D'autant que le pilote a tenté de revenir quelques secondes à peine après le décollage.
 
Mais si cette piste s'avère correcte, on ne sait pas encore pourquoi le grand-père a décidé de ne pas dégivrer son appareil. Les installations existent à l'aéroport de Charleroi pour le faire.
 
Autre élément possible d'explication : la météo, tout simplement. Une visibilité médiocre dans une masse d'air givrante. Plusieurs pistes sont donc ouvertes. Mais selon plusieurs spécialistes, les Cessna sont des avions de confiance avec une très bonne réputation. Dans 80% des cas les accidents ne sont pas causés par l'appareil, mais bien par une erreur humaine.
 
Le corps du pilote, Jean Dumont, a été autopsié.

RTBF, avec Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK