Crash A320: Thomas Cook renforce ses règles de sécurité dans le cockpit

Crash A320: Thomas Cook renforce ses règles de sécurité dans le cockpit
Crash A320: Thomas Cook renforce ses règles de sécurité dans le cockpit - © DANIEL REINHARDT - BELGAIMAGE

Le tour-opérateur belge Thomas Cook a décidé d'imposer la présence permanente de deux membres de l'équipage dans le cockpit de ses avions, a-t-il confirmé vendredi à l'agence Belga. La mesure fait suite à la catastrophe aérienne survenue sur le vol de Germanwings reliant Barcelone à Düsseldorf, mardi dans les Alpes françaises.

Il s'agit d'installer une hôtesse ou un steward dans la cabine de pilotage pendant l'absence d'un des pilotes, afin qu'il y ait toujours deux personnes dans le cockpit.

"Nous avons pris cette décision jeudi après-midi avec effet immédiat. Elle sera donc effective au plus vite", précise le porte-parole de Thomas Cook. "La règle de deux personnes dans le cockpit est déjà appliquée par bon nombre de compagnies aux Etats-Unis. Elle est beaucoup plus rare en Europe mais on a choisi de ne pas attendre."

Jetairfly et Brussels Airlines n'ont quant à elles pas encore adapté leur règlementation. "A l'heure actuelle, nous ne modifions pas nos règles de vol. L'accident survenu en France est évidemment pris en considération. Mais on suit les règles de l'Agence européenne de la sécurité aérienne et l'avis des autorités européennes", justifie la porte-parole de Jetairfly.

L'acte du copilote de l'A320 de Germanwings, qui a empêché le commandant de bord de regagner les commandes et activé volontairement la descente de l'avion avant le crash de l'appareil mardi, a conduit dès jeudi plusieurs compagnies aériennes à imposer la présence de deux membres de l'équipage dans la cabine de pilotage tout au long du vol.

EasyJet, qui opère notamment depuis Zaventem, est pour le moment la plus importante compagnie aérienne à avoir sauté le pas. Wizz Air, qui dessert l'aéroport de Charleroi (BSCA), a pris une décision similaire ce vendredi. La fédération allemande du secteur aérien mène actuellement des discussions pour imposer un minimum de deux personnes en permanence dans le cockpit.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK