Cours de citoyenneté: les profs de morale vont saisir la justice

Les cours de citoyenneté seront dispensés à partir de septembre
Les cours de citoyenneté seront dispensés à partir de septembre - © LUC CLAESSEN - BELGA

Les professeurs de morale ont décidé de mener une action en justice. Ils contestent le décret de la Fédération Wallonie-Bruxelles sur le cours d'éducation à la philosophie et à la citoyenneté (EPC). Ce texte, qui a été adopté ce mercredi en deuxième lecture par le gouvernement, fixe les conditions pour dispenser ce cours qui fera son apparition en septembre dans l'enseignement primaire du réseau officiel. Les professeurs de religion et de morale seront appelés à le donner.

Selon le décret, pour donner le cours d'EPC, il faut obligatoirement être titulaire au minimum d'un bachelier, être formé à la neutralité – ou, le cas échéant, suivre et réussir pour le 1er octobre 2016 la formation à la neutralité qui est organisée depuis début juin en promotion sociale.

De plus, les professeurs devront avoir suivi pour le 1er septembre 2020 le module de formation didactique en cours de carrière à la Philosophie et la Citoyenneté et posséder obligatoirement un titre pédagogique.

Les enseignants en morale souhaitaient avoir la priorité au nom de leur neutralité. Le collectif des professeurs de morale a donc décidé de saisir la justice.

Claquement de doigt

Les professeurs de morale estiment en effet déjà être pénalisés par la réforme, comme l'explique le porte-parole du collectif Christophe Bodart, interrogé par la RTBF : "Quand on est inscrit au cours de religion, on y reste, on ne change pas de foi sur un claquement de doigt. Alors que les parents comprennent que le cours de morale est déjà en soi un programme d'éducation à la citoyenneté et à la philosophie. Et dans le degré supérieur, c'est un cours de philosophie à proprement parler. Il y a très peu de différences avec ce qu'on peut faire en France ou à l'université : c'est de la vraie philosophie. Donc dans le degré inférieur, c'est vraiment une préparation à la citoyenneté et à la philosophie : le programme est clair, il suffit de le lire. Les gens vont se dire que c'est facile et qu'ils iront à ce cours-là".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK