Coup de force à Linkebeek, la ministre Homans nomme Yves Ghequière bourgmestre

Yves Ghequière (à droite), aux côtés de celui qu'il remplacera, Damien Thiéry.
3 images
Yves Ghequière (à droite), aux côtés de celui qu'il remplacera, Damien Thiéry. - © Tous droits réservés

Dans l'épineux dossier relatif à la nomination des bourgmestres francophones de la périphérie bruxelloise, la ministre des Affaires intérieures, du Logement, de la lutte contre la Pauvreté et de l'Économie sociale pour la région flamande, Liesbeth Homans (N-VA), a décidé de nommer l'échevin indépendant Yves Ghequiere bourgmestre de Linkebeek. Il remplace le député-bourgmestre (non-nommé) Damien Thiéry, accusé d'infraction aux lois linguistiques.

Yves Ghequiere avait été élu lors du scrutin communal d'octobre 2012 sur la liste de Damien Thiéry.

Liesbeth Homans a justifié sa décision dans un communiqué en affirmant qu'elle "respecte le résultat des élections" et "démontre du respect pour la démocratie locale et les rapports de forces politiques".

Damien Thiery ne s'avoue pas vaincu

Informé de la décision via Twitter, c'est un Damien Thiéry presqu'impassible qui a livré sa réaction à notre collègue radio Roland Bruneel: "C'est très surprenant que je sois au courant de cette manière-là, mais plus rien ne m'étonne. Il y a lieu d'être dépité. C'est un réel acte d'agression. Je crois que la ministre avait tout à fait la possibilité de laisser les choses en l'état, puisque depuis 2007, je suis bourgmestre faisant fonction. La commune tourne extrêmement bien . C'est vraiment un acte très agressif, qu'il est difficile d'accepter".

Quant aux conséquences de cette nomination, Damien Thiéry est très clair: "J'ai une majorité au sein de mon conseil communal, que je réunis régulièrement quand des soucis se présentent. C'est avec ma majorité que je veux engager la discussion pour définir l'attitude à avoir".

La majorité francophone statuera lundi soir

Les conseillers communaux de la majorité francophone de Linkebeek se réuniront lundi soir pour envisager les suites qu'ils donneront à la décision de la ministre flamande des Affaires intérieures, Liesbeth Homans (N-VA), de désigner le conseiller communal et échevin Yves Ghequiere au poste de bourgmestre, a ajouté l'actuel bourgmestre faisant fonction, Damien Thiéry (MR).  De son côté, Yves Ghequière a indiqué qu'il n'accueillait pas cette décision positivement.

 

Une saga qui dure depuis 2007

La saga de la nomination du bourgmestre de Linkebeek dure depuis des années. Élu depuis 2007, Damien Thiéry, désormais député libéral, avait été présenté comme candidat bourgmestre depuis les élections communales de 2012. Le gouvernement flamand a cependant régulièrement refusé de le nommer. La ministre flamande, qui lui reproche d'avoir violé la législation linguistique en envoyant des convocations électorales en français lors du scrutin communal de 2012, comme la commune l'avait déjà fait en 2006.

Le Conseil d’État avait été saisi après les dernières élections, mais Damien Thiéry y a été débouté.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK