Couac du Fyra: la SNCB réclame 20 millions d'euros au constructeur

Les experts de la SNCB sont encore en train d'affiner le montant total du préjudice subi, mais selon des sources proches du dossier, il devrait s'élever entre 17 et 26 millions d'euros, précise De Tijd.

Les experts de la SNCB sont encore en train d'affiner le montant total du préjudice subi, mais selon des sources proches du dossier, il devrait s'élever entre 17 et 26 millions d'euros, précise De Tijd. L'opérateur ferroviaire est obligé d'initier cette action à Utrecht car le contrat le liant à AnsaldoBreda stipule que c'est le tribunal batave qui est compétent pour tout litige qui pourrait survenir dans le cadre de la commande du matériel roulant.

Ce chiffre de 20 millions englobe les dépenses effectuées pour la confection des nouveaux uniformes du personnel qui devraient servir dans les nouveaux trains et les bus de substitution loués pour acheminer les voyageurs. Il intègre également le montant déboursé par la SNCB pour dédommager ceux-ci et le dédommagement du préjudice subi par l'entreprise suite au temps consacré à l'élaboration d'un concept, mais qui est finalement tombé à l'eau en raison de la mauvaise qualité des trains.

Le 3 juillet dernier, le tribunal d'Utrecht avait donné raison à la SNCB dans sa demande de récupérer sa garantie bancaire de 37 millions d'euros. AnsaldoBreda a, depuis lors, versé cette somme sur le compte de l'entreprise ferroviaire belge.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK