Coronavirus : une intervention complémentaire pour les établissements encore fermés en Wallonie

Le gouvernement wallon a décidé d'une intervention complémentaire en faveur des établissements horeca, sportifs ou encore culturels, restés fermés au-delà du 1er mai, annonce le ministre régional de l'Économie Willy Borsus (MR). Une attention particulière est portée aux discothèques.

Cette indemnité sera accessible dès ce 28 juillet à l'adresse suivante : https://indemnitecovid.wallonie.be/fr


►►► À lire aussi : Coronavirus : la Wallonie lance trois nouveaux mécanismes de soutien aux indépendants et aux PME


Les terrasses des établissements horeca ont été autorisées à rouvrir à partir du 8 mai en raison d'une amélioration de la situation sanitaire. Depuis le 9 juin, il est également autorisé d'accueillir des clients à l'intérieur.

En Wallonie, les mesures de soutien déjà prises par le gouvernement portaient sur une période s'étalant jusqu'au 1er mai. Depuis cette date, certains ont rouvert, parfois partiellement, mais d'autres sont toujours totalement fermés.

Des indemnités plus importantes pour les dancings

La nouvelle indemnité s'adresse aux indépendants (à titre principal) et PME au sens du décret incitants régionaux et uniquement dans les secteurs encore fermés qui déclarent avoir perdu au moins 50% de leur chiffre d'affaires sur le 2e trimestre 2021 par rapport au même trimestre de l'année 2019 en raison des mesures prises dans la lutte contre la pandémie de Covid-19.

Il s'agit d'une indemnité forfaitaire variant de 4.000 à 12.000 euros pour tous les secteurs, à l'exception des dancings. Pour ces établissements l'indemnité varie de 8.000 à 24.000 euros, "eu égard à la prolongation de la fermeture pour ce secteur, qui ne dispose actuellement toujours pas de visibilité sur une éventuelle reprise de son activité", justifie le ministre.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK