Nouvelle phase du déconfinement en Belgique: contacts sociaux, commerces, sport... Voici les nouvelles mesures

La Première ministre Sophie Wilmès
La Première ministre Sophie Wilmès - © POOL FRANCOIS LENOIR - BELGA

"Il est 14h30 et j’ai reçu le top départ. Et je vous rassure : il n’y aura pas de PowerPoint" déclare d’emblée en souriant la Première ministre Sophie Wilmès, faisant référence à la précédente conférence de presse qui s’était tenue en fin de soirée au terme d’une très longue réunion du Conseil national de Sécurité. Il n’en est rien cette fois-ci.

La réunion a commencé à 9 heures et dès le début de l’après-midi, Sophie Wilmès, entourée des ministres-présidents des Régions et Communautés, a annoncé les nouvelles mesures de la suite du déconfinement.

Contacts sociaux

Sophie Wilmès annonce un élargissement supplémentaire de nos contacts sociaux dès dimanche prochain. A l’heure actuelle, il est possible de voir deux autres personnes – toujours les mêmes – pour se promener à l’extérieur ou faire du sport.

A partir du 10 mai, chaque famille pourra accueillir 4 personnes, mais toujours les mêmes personnes, et dans un seul foyer. Les distances de sécurité devront être respectées, de préférence dans le jardin ou sur une terrasse. Une attention particulière doit être portée aux personnes âgées et plus fragiles.


►►► Retrouvez tout notre dossier sur le coronavirus


"Je sais que cette solution ne remplace pas le bonheur de serrer ceux que l’on aime dans ses bras. Mais nous ne pouvons pas faire plus pour l’instant", déclare la Première ministre. "Le contrôle de ces règles est très compliqué mais nous comptons sur votre civisme et votre sens des responsabilités", ajoute Sophie Wilmès. "C’est comme si nous avions un contrat".

Réouverture des commerces

Comme prévu, les commerces rouvriront le lundi 11 mai. Cette réouverture devra se faire dans le respect des règles strictes, c’est-à-dire un seul client par 10 mètres carré et ce pendant 30 minutes maximum. Une exception est prévue pour les plus petits commerces.

Il est fortement recommandé de porter un masque dans les commerces. Il s’agit bien d’une recommandation, pas d’une obligation !

Les distances de sécurité devront être respectées.


►►► Retrouvez tout notre dossier sur le coronavirus


Pour éviter tout effet de foule, les courses devront se faire seul. Néanmoins, un adulte peut être accompagné d’un enfant de moins de 18 ans. De même, les personnes qui ont besoin d’aide, pourront être accompagnées.

Les rassemblements restent interdits. Les autorités locales devront veiller au respect des distances de sécurité dans l’espace public. Ces autorités devront donc prendre les mesures nécessaires. "S’il y a du monde dans la rue ou au centre commercial auquel vous souhaitez vous rendre, faites demi-tour", insiste la Première ministre.

Transports en commun, marchés, Horeca, compétitions sportives

Concernant les transports en commun, Sophie Wilmès rappelle que leur utilisation "ne doit se faire que si vous n’avez aucune autre alternative". L’idée est de laisser leur accès aux personnes qui en ont le plus besoin.

Les marchés restent interdits. Seuls les marchands ambulants isolés (alimentaires et non-alimentaires) pourront être autorisés, par les autorités locales et aux emplacements habituels.

Les cafés, les bars, les restaurants, les lieux festifs, récréatifs, culturels et touristiques resteront également fermés à ce stade.

Les compétitions sportives restent suspendues jusqu’au 31 juillet inclus.

"Restez chez vous et continuez le télétravail"

La Première ministre rappelle que durant cette phase, "les règles de base restent d’application : les déplacements doivent être limités, on reste à la maison, et le télétravail reste la norme".

Et la suite ?

La prochaine étape du déconfinement devrait intervenir le 18 mai. C’est à cette date que les écoles rouvriront en partie. D’ici-là, le Conseil national de sécurité examinera la possibilité d’une reprise des marchés, d’une réouverture des musées, des bibliothèques, des parcs zoologiques, d’une réouverture des salons de coiffure, l’élargissement du nombre de personnes présentes aux mariages et aux enterrements ou encore la reprise des entraînements sportifs à l’extérieur.

La question d’une excursion d’une journée, des séjours dans les secondes résidences ou dans les gîtes sera évoquée lors de la préparation de la phase 3, dont la date est estimée le 8 juin.

Bientôt un retour à la normale ?

La Première ministre appelle à la plus grande vigilance de tous et également à la plus grande discipline. "Je l’ai déjà dit : nous n’hésiterons pas à revenir en arrière si les circonstances l’y obligent. La santé est – et reste – notre première préoccupation. C’est elle qui nous guide à chaque instant".

A la fin de son allocution, Sophie Wilmès s’est voulu encourageante envers les citoyens : "Les efforts que vous avez consenti à faire depuis plusieurs semaines sont tout à fait exceptionnels. Mais si nous pouvons franchir une nouvelle étape dans le déconfinement aujourd’hui, c’est que vos efforts on porté vos fruits. Un retour à une forme de normalité – et je dis bien 'une forme de normalité' - est à portée de main".