Coronavirus : la Wallonie vers un confinement élargi, de nouvelles mesures à minuit

Ce mercredi matin, au Parlement de Wallonie, le ministre-président Elio Di Rupo a fait savoir que son gouvernement entendait "aller le plus loin possible" dans le confinement
Ce mercredi matin, au Parlement de Wallonie, le ministre-président Elio Di Rupo a fait savoir que son gouvernement entendait "aller le plus loin possible" dans le confinement - © BRUNO FAHY - BELGA

Le nouvel arrêté ministériel, qui harmonise et actualise les règles à suivre pour l'ensemble du pays, dans le cadre de la pandémie de covid-19 sera publié au Moniteur belge dans le courant de la soirée. Les mesures entreront en vigueur à minuit, a annoncé la ministre de l'Intérieur, Annelies Verlinden (CD&V), mercredi après-midi.

Si cet arrêté reprend les mesures flamandes décrétées hier, cela signifie que les institutions culturelles wallonnes fermeront ce soir à minuit. 

De son côté, le ministre-président flamand Jan Jambon (N-VA) n'exclut pas d'appliquer plus tôt que prévu certaines des mesures anti-corona annoncées mardi soir par son gouvernement et dont l'entrée en vigueur n'était normalement prévue que d'ici vendredi soir, a-t-il indiqué ce mercredi devant le Parlement flamand.
 

                                                               °°°

Tout a commencé ce matin au Parlement de Wallonie, en conclusion d'un débat sur la situation sanitaire, le ministre-président wallon Elio Di Rupo est revenu sur les mesures prises vendredi dernier.

Le gouvernement de Wallonie s'est réuni ce matin. De nouvelles mesures sont indispensables, indique Elio Di Rupo. Une nouvelle réunion des principaux ministres wallons est maintenant en cours.

Elio Di Rupo souhaite notamment que la Wallonie "aille le plus loin possible vers un confinement élargi. Au comité de concertation, j’insisterai pour qu’on aille le plus loin possible dans le confinement".

 "Dans un monde idéal, il eut été préférable de communiquer ensemble. Mais nous ne vivons pas dans un monde idéal et nous avons pris nos responsabilités", a ajouté le ministre-président wallon 

Le détail des éventuelles nouvelles mesures pourrait déjà être connu cet après-midi.

Réunion au sommet

D'ailleurs, ce mercredi midi, Alexander De Croo réunissait lors d’une téléconférence, les cinq autres chefs de gouvernement du Royaume. Ce n’est pas à vraiment parler un Comité de Concertation mais plutôt une réunion de coordination sur la situation liée à la pandémie de Coronavirus en Belgique, alors que le pays constitue désormais la zone la plus contaminée de tout le continent.

Depuis l’installation du nouvel exécutif fédéral, cela tire quelque peu à hue et à dia entre les différents niveaux de pouvoir.

Comité de Concertation

On l’a vécu fin de la semaine dernière quand le Comité de Concertation a été précipité le jeudi soir avec une communication a minima le vendredi matin. Et ce n’est qu’ensuite, en ordre dispersé, que les gouvernements de Wallonie, de la Fédération Wallonie-Bruxelles et de Bruxelles-Capitale ont annoncé leurs mesures spécifiques, contredisant même parfois leurs propres déclarations. La Flandre se refusait alors à toutes mesures complémentaires.

La Belgique avançait en ordre dispersé. Le citoyen a sans doute un peu de mal à s’y retrouver.

Le Premier ministre va tenter d’y mettre bon ordre mais sa marge de manœuvre est étroite : constitutionnellement, il ne dispose pas de droits supplémentaires que ses "collègues". En Belgique, le gouvernement fédéral n’est pas le "supérieur hiérarchique" des entités fédérées. Place donc à ce fameux "consensus à la belge" sérieusement malmené ces derniers temps.

Vers un durcissement

La réunion de ce midi a dû être interrompue, plusieurs ministres étant attendus dans leur parlement respectif.

Toutefois, un nouvel arrêté ministériel qui répertorie les règles applicables à l'ensemble du pays sera publié dans la soirée. Les mesures prendront effet à minuit. Une nouvelle réunion des différents gouvernements doit encore avoir lieu pour en déterminer les contours précis.

La vidéo d'Elio Di Rupo au Parlement wallon

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK