Coronavirus : que puis-je faire (ou non) durant ce long week-end ?

Pas d’excursion permise jusqu’à nouvel ordre. Par contre, certaines visites culturelles sont autorisées. Mais attention, les règles de déplacement sont strictes et il n’est pas question d’improviser. Voici un petit récapitulatif de ce qui est permis ou non.

Ce week-end, vous pouvez notamment décider de vous rendre au musée ou sur un site historique. Depuis le 18 mai, certaines attractions touristiques ont rouvert leurs portes en Wallonie comme à Bruxelles.

L’arrêté royal autorise aussi la visite des parcs, jardins et réserves naturelles. A noter que les pique-niques et les bains de soleil n’y sont pas autorisés. Les espaces habituels prévus pour ces activités seront fermés.

Les parcs animaliers peuvent vous accueillir. Les cafétérias et restaurants de ces parcs seront fermés.

Vous pouvez également aller faire vos courses au marché ce week-end. Les marchés de maximum cinquante échoppes auront lieu moyennant l’accord des autorités locales et la mise en place d’un plan de circulation.

A noter que le port du masque sera conseillé pour les clients et visiteurs, et obligatoire pour les commerçants sur les marchés et le personnel dans les musées.

5 images
Certains sites historiques sont également accessibles. © Bega Image

Pas d’improvisation

Il n’est pas question de vous rendre en visite sans réservation préalable. Le nombre de places est limité, il faut donc s’inscrire en ligne ou par téléphone et respecter des créneaux horaires.

Il vous est conseillé de conserver les tickets après paiement. Ceux-ci serviront de preuve en cas de contrôle pour justifier votre déplacement.

5 images
Les déplacements sont limités d’un point A à un point B. © Belga Image

Règles de déplacement

Vous pourrez utiliser votre voiture ce week-end même pour de longues distances en Belgique mais à condition de le faire pour accomplir une seule et même activité autorisée. Il s’agit donc d’aller d’un point A vers un point B.

Il n’est pas question de multiplier les déplacements au cours d’une même journée. L’activité prévue terminée, il vous faudra retourner vers votre domicile.

La police va adapter ses contrôles durant le week-end. "On ne va plus faire de contrôle de façon uniforme dans le pays" explique Régis Kalut, porte-parole de la police fédérale. "Mais chaque service va procéder à un type de contrôle précis. Par exemple, les polices locales et fédérales qui travaillent à la côte vont vérifier qu’on applique bien le règlement concernant l’accès aux plages. Pareil dans les Ardennes et autres lieux touristiques. La police va également répondre aux demandes d’appui, dans les centres commerciaux par exemple, pour vérifier que les règles qui ont été définies sont respectées par les visiteurs".


►►► À lire aussi : Notre dossier sur le coronavirus


De nombreuses autres vérifications sont également prévues ces quatre prochains jours. "La police des autoroutes et des routes en général va procéder à de nombreux contrôles de l’alcoolémie, de la drogue ou de la vitesse. Ces contrôles sont également l’opportunité de vérifier si le déplacement est légitime et si le nombre de personnes est respecté".

La police rappelle enfin que les rassemblements et les réunions restent interdits. "Il y a des règles de base qui n’ont pas changé au niveau de la distanciation et du rassemblement des personnes. Il n’est pas question de voir des attroupements dans les parcs, d’organiser des fêtes. A tout cela, la police va évidemment veiller".

5 images
Vous pouvez prendre soin de vous ce week-end en vous rendant chez le barbier. © Belga Image

Des rendez-vous de soin

En fonction de leurs disponibilités, vous pouvez également profiter ce week-end pour vous rendre chez le coiffeur, le barbier, l’esthéticienne, ou encore le tatoueur. Là encore, il est obligatoire de prendre rendez-vous à l’avance.

Ces métiers dits de contact reprennent du service moyennant le respect strict des mesures d’hygiène et de protection. Le port du masque est obligatoire pour le personnel et les clients. Les distances de sécurité entre les clients sont de mise.

Les salons de massage, les centres de bien-être, les centres de fitness ou encore les casinos, salles de jeux automatiques et bureaux de paris restent, eux, toujours fermés.